ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Chronique Gommendy - Du potentiel à exploiter !

partages
commentaires
Chronique Gommendy - Du potentiel à exploiter !
Par :
22 mai 2018 à 11:25

Chroniqueur pour Motorsport.com, Tristan Gommendy a rejoint cette année l'équipe Graff en ELMS. Il revient sur les deux premières manches de la saison avant le grand rendez-vous de l'année : les 24 Heures du Mans.

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas. Cette année, le niveau en ELMS est extrêmement relevé et chaque équipage de trois pilotes doit être le plus homogène possible. La saison a démarré par deux rendez-vous : les 4 Heures du Castellet mi-avril et les 4 Heures de Monza il y a une semaine. Retour sur ces meetings.

Au Castellet, l’équipe a pris ses marques. Nous avons bien travaillé sur le set-up en essais, mais en qualifs, malheureusement, nous avons mal géré le trafic et nous n’avons pas pu délivrer un tour permettant de montrer notre potentiel. Parti en milieu de peloton, Jonathan Hirschi a pris un très bon départ, mais le milieu de peloton expose forcément à quelques contacts, et ils ont eu lieu… Suite au changement du capot avant, nous accusions alors un retard qui n'a pas pu être rattrapé sur quatre heures. Nous avions pourtant un rythme en course excellent et j'ai signé mon meilleur temps dans les dernières minutes. Au final, nous avons terminé dixièmes. 

#39 GRAFF Oreca 07 - Gibson: Alexandre Cougnaud, Jonathan Hirschi, Tristan Gommendy

À Monza, suite à un nouveau réglage, Jonathan a qualifié notre Oreca neuvième sur la grille de départ. Alexandre Cougnaud a pris un bon départ, son rythme était très satisfaisant, mais suite à un problème de freins, il s'est malheureusement retrouvé dans le mur au deuxième Lesmo – et ce, après une demi-heure de course. Heureusement sans gravité pour Alex !

Ce problème technique est en cours d'analyse afin de comprendre pourquoi cette perte de freins a pu se produire. Nous n'avons pas encore d'explication claire : Pascal Rauturier, le patron du Graff, qui a pris ce problème à bras le corps, collabore avec Oreca pour le comprendre et le solutionner. Il souhaite véritablement savoir ce qui s'est passé, car personne n'a jamais envie d'avoir ce genre problèmes lorsque l'on monte dans des voitures de cette puissance. Je fais toute confiance au professionnalisme du Graff Racing pour comprendre et résoudre ce qui a pu éventuellement dysfonctionner.

En résumé, après deux courses, nous faisons le constat qu’il est plus que jamais nécessaire de progresser sur notre set-up en qualification. Car que ce soit au Castellet ou à Monza, le rythme en course était bon et nous avions le potentiel pour obtenir de très bons résultats. Voire pouvoir prétendre au podium.

Tristan Gommendy

En ELMS, quatre heures c'est court ! Entre quatre heures et six heures [en WEC], il y a vraiment une différence au niveau de la stratégie mais aussi de la visibilité de la course. Quatre heures, c'est clairement un sprint de bout en bout et ça ne pardonne aucune erreur, qu'elle soit technique ou humaine.

Actuellement, nous travaillons tous d'arrache-pied pour améliorer l'ensemble des processus. Toute l’équipe, pilotes y compris, travaille main dans la main pour remonter sur le podium très rapidement.

Le Mans, une Journée Test très importante

Dès que l'on met la voiture en piste, c'est important de profiter de chaque tour effectué pour améliorer les réglages et le pilotage de notre Oreca. La Journée Test du 3 juin prochain est d'autant plus importante qu'elle va nous donner la base de notre set-up et notre philosophie de roulage pour les 24 Heures du Mans. Nous préparons cette journée très sérieusement avec les ingénieurs ; elle sera déterminante.

L'état d'esprit est très positif. Par expérience, quand un début de saison ne correspond pas à ce qui était prévu, il y a une remise en question de tous : nous échangeons beaucoup et essayons de bien comprendre ce qui marche et ce qui ne marche pas. L'idée, c'est de ne pas sur-réagir non plus, car quand une situation est difficile, tout n'est pas à jeter. Il faut savoir distinguer ce qui dysfonctionne et ce qu'il faut conserver.

Le secret du Mans

Au Mans, il faut être concentré en priorité sur le fait d'avoir une auto efficace, constante et facile à conduire. C'est vraiment le secret pour réussir cette course. Je connais bien la chose car avec TDS ou Jackie Chan DC Racing, ça fait quelques années que j'ai la chance de me battre pour gagner, et c'est certain qu'il faut une voiture efficace mais surtout aucun problème technique.

#39 GRAFF Oreca 07 - Gibson: Alexandre Cougnaud, Jonathan Hirschi, Tristan Gommendy

Il est également hors de question de se mettre la pression et viser la victoire. Il faut d'abord viser l'arrivée et avoir de la constance ! À partir de là, si on n'a pas de problème technique, on sera de toute manière en haut du tableau. Nous avons un équipage qui est capable de le faire. 

Vincent Capillaire nous rejoindra pour cette épreuve à la place d'Alexandre Cougnaud. C'est un garçon qui a beaucoup d'expérience maintenant, qui fait énormément de courses, du coaching, et ce sera sa cinquième édition aux 24 Heures du Mans. C'est donc loin d'être un novice et je n'ai pas de doute quant au fait qu'il puisse s'adapter rapidement.

Quant à l'Oreca 07, je crois que c'est toujours la référence. Il faut admettre que Dallara et Ligier ont fait de bonnes évolutions. En certaines circonstances, selon le tracé également, elles peuvent tout à fait venir jouer les trouble-fêtes. Pour Le Mans, tout reste à jouer !

Et comme toujours, nous pourrons compter sur l'excellent travail de nos partenaires techniques Oreca et Dunlop Motorsport pour être dans le match ! Rendez-vous dans quelques semaines…

Article suivant
G-Drive gagne encore, Vergne enchaîne les succès

Article précédent

G-Drive gagne encore, Vergne enchaîne les succès

Article suivant

Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Le programme du week-end sur Motorsport.tv
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries ELMS
Pilotes Tristan Gommendy
Équipes Graff Racing
Auteur Tristan Gommendy