Coup d'envoi de l'ELMS ce samedi à Silverstone

partages
Coup d'envoi de l'ELMS ce samedi à Silverstone
Par : Michaël Duforest
9 avr. 2015 à 10:02

La photo de famille
#66 JMW Motorsport Ferrari F458 Italia: George Richardson, Robert Smith
#37 SMP Racing Oreca 03 Nissan: Mikhail Aleshin, Kirill Ladygin, Anton Ladygin
#29 Pegasus Racing Morgan - Nissan: David Cheng, Ho-Ping Tung, Jonathan Coleman
#60 Formula Racing Ferrari F458 Italia GT3: Johnny Laursen, Mikkel Mac Jensen
#56 AT Racing Ferrari F458 Italia: Alexander Talkanitsa Sr., Alexander Talkanitsa Jr., Alessandro Pier Guidi
#41 Greaves Motorsport Gibson 015S-Nissan: Gary Hirsch, Bjorn Wirdheim, John Lancaster, Saud Al Faisal

Aux côtés du WEC, l'ELMS (European Le Mans Series) disputera sa première manche ce week-end, sur le circuit de Silverstone. Le pendant européen des 24h du Mans sera riche d'un peloton de 31 voitures, dans quatre catégories (LMP2, LMP3, GTE et GTC).

Le LMP3 fait donc son apparition, pour remplacer la Formula Le Mans, et ainsi apporter une "formule de promotion" claire en sport prototype. Dans cette catégorie, cinq chassis Ginetta sont engagés, bien que les voitures ne soient pas toutes terminées. Elles sont toutes motorisées par un bloc propulseur Nissan V8. On retrouvera notamment dans la n°3 du Team LNT le Britannique Chris Hoy, champion olympique de cyclisme sur piste et reconverti au sport automobile depuis 2 ans.

Un plateau LMP2 qui donne envie

11 voitures sont inscrites en catégorie LMP2, avec notamment deux voitures pour la structure italienne AF Corse, qui engage habituellement des Ferrari en GT. AF Corse a en fait absorbé le SMP Racing, l'écurie russe étant en proie à de gros soucis suite aux interdictions en vigueur contre les banques russes actuellement. On retrouvera notamment Nicolas Minassian dans la n°32.

Le Krohn Racing fera notamment appel à Ozz Negri pour piloter sa Ligier-Judd n°40, aux côtés de Niclas Jönsson et du patron, Tracy Krohn. Le Thiriet by TDS Racing sera également de la partie, avec une Oreca-Nissan confiée à Pierre Thiriet, Ludovic Badey et Tristan Gommendy.

Des catégories GT toujours disputées

Comme toujours, la catégorie LM GTE promet d'être disputée avec 9 voitures inscrites, dont 3 Ferrari 458 GT2 sous la bannière AF Corse. L'écurie belge Marc VDS engagera une BMW Z4 GTE, deux Porsche 911 RSR seront également présentes, et trois Ferrari 458 GT2 complètent le plateau.

Le GTC ne fera la part belle qu'à 6 machines cette saison, dont trois engagées par AF Corse. Une BMW, une Aston Martin et une Lamborghini complètent le plateau.

L'ELMS compte 5 courses de quatre heures dans son calendrier, qui débute donc ce week-end à Silverstone. Imola, le Red Bull Ring, Le Castellet et Estoril accueilleront les quatre autres manches du championnat. 

Prochain article ELMS

Next article

Le Pegasus Racing sur plusieurs fronts en 2016

Le Pegasus Racing sur plusieurs fronts en 2016

À propos de cet article

Séries ELMS
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Preview