DragonSpeed renoue avec la victoire en ELMS

partages
commentaires
DragonSpeed renoue avec la victoire en ELMS
Par :
14 avr. 2019 à 15:43

DragonSpeed a remporté les 4 Heures du Castellet, manche d'ouverture de la saison européenne d'Endurance, après une belle lutte aux avant-postes entre plusieurs équipes.

Au terme d'une course solide et très bien maîtrisée, DragonSpeed a renoué avec la victoire en European Le Mans Series, à l'occasion de la manche d'ouverture disputée sur le Circuit Paul Ricard. Henrik Hedman, Ben Hanley et James Allen se sont imposés au bout des quatre heures d'une course qui s'est finalement jouée durant les premiers relais, et dans laquelle G-Drive s'était élancé en pole position. 

L'Oreca 07 de l'équipe américaine a été la meilleure ce dimanche, et devance à l'arrivée deux autres prototypes similaires : l'Oreca d'IDEC Sport (Lafargue-Chatin-Rojas) et celle de l'équipe Duqueine Engineering (Jamin-Ragues-Bradley). Le trio de tête se tient en trente secondes, tandis que G-Drive (Rusinov-Van Uitert-Nato) termine au pied du podium, à une quarantaine de secondes du vainqueur. 

Lire aussi:

Le Graff Racing a pris la cinquième place de cette épreuve et peut nourrir des regrets, puisque l'équipage formé par Alexande Cougnault, Jonathan Hirschi et Tristan Gommendy a dû observer une pénalité de passage par les stands aux alentours de la mi-course, suite à un franchissement de ligne blanche délimitant la voie des stands et la piste. Au sixième rang, United Autosports (Hanson-Di Resta) devance l'équipe Cool Racing (Lapierre-Borga-Coigny). 

En LMP3, le team Ultimate a décroché sa première victoire en ELMS : Mathieu Lahaye, Jean-Baptiste Lahaye et François Heriau ont mené leur Norma M 30 sur la plus haute marche du podium, devant les structures Eurointernational et Inter Europol Competition. 

Du côté du LMGTE, le Luzich Racing d'Alessandro Pier Guidi, Nicklas Nielsen et Fabien Lavergne s'est imposé avec sa Ferrari. Avec son équipage intégralement féminin, constitué de Manuela Gostner, Rahel Frey et Michelle Gatting, le Kessel Racing a pris la deuxième place de la catégorie devant la Porsche #77 du Dempsey-Proton Competition, qui avait signé la pole position. 

 

France 4 Heures du Castellet

P.   Pilote Voiture Trs Arrêts
1 21 Sweden Henrik Hedman 
United Kingdom Ben Hanley 
Australia James Allen 
Oreca 07 135 5
2 28 France Paul Loup Chatin 
Mexico Memo Rojas 
France Paul Lafargue 
Oreca 07 135 5
3 30 United Kingdom Richard Bradley 
France Pierre Ragues 
France Nico Jamin 
Oreca 07 135 6
4 26 Russian Federation Roman Rusinov 
France Norman Nato 
Netherlands Job van Uitert 
Aurus 01 135 5
5 39 France Tristan Gommendy 
Switzerland Jonathan Hirschi 
France Alexandre Cougnaud 
Oreca 07 135 7
6 22 United Kingdom Paul Di Resta 
United Kingdom Philip Hanson 
Ligier JSP217 134 6
7 37 France Nicolas Lapierre 
France Antonin Borga 
France Alexandre Coigny 
Oreca 07 134 5
8 43 Brazil Bruno Senna 
India Arjun Maini 
Canada John Farano 
Oreca 07 134 5
9 20 Denmark Anders Fjordbach 
Denmark Dennis Andersen 
Oreca 07 133 5
10 23 United Kingdom Will Stevens 
France Julien Canal 
Austria Rene Binder 
Ligier JSP217 133 5
11 45 France Olivier Pla 
United Kingdom Ben Barnicoat 
United Kingdom Jack Manchester 
Dallara P217 133 5
12 31 United States James French 
Korea, Republic of Tacksung Kim 
Sweden Henning Enqvist 
Oreca 07 132 5
13 32 United Kingdom Alex Brundle 
Ireland Ryan Cullen 
Ligier JSP217 132 8
14 25 United States Mark Patterson 
United States John Falb 
France Andrea Pizzitola 
Oreca 07 132 5
15 34 France Léo Roussel 
Poland Jakub Smiechowski 
Spain Dani Clos 
Ligier JSP217 131 6
16 35 Italy Francesco Dracone 
Italy Sergio Campana 
Oreca 07 131 6
17 17 France Jean Lahaye 
France Mathieu Lahaye 
France Frangois Heriau 
Norma M 30 125 3
18 11 Germany Jens Petersen 
Denmark Mikkel Jensen 
Ligier JS P3 124 3
19 13 United Kingdom Nigel Moore 
Germany Martin Hippe 
Ligier JS P3 124 3
20 10 Italy Lorenzo Bontempelli 
Italy Damiano Fioravanti 
Lithuania Gustas Grinbergas 
Norma M 30 124 3
21 7 United Kingdom Tony Wells 
United Kingdom Colin Noble Jr. 
Norma M 30 124 3
22 2 United Kingdom Wayne Boyd 
Canada Garrett Grist 
Brazil Tommy Erdos 
Ligier JS P3 124 3
23 9 Switzerland David Droux 
Switzerland Esteban Garcia 
Norma M 30 124 3
24 3 United States Mike Guasch 
United Kingdom Christian England 
Ligier JS P3 123 3
25 19 France Yann Ehrlacher 
Switzerland Lucas Légeret 
France Laurent Millara 
Norma M 30 123 3
26 6 United Kingdom Terrence Woodward 
United Kingdom Ross Kaiser 
Canada James Dayson 
Ligier JS P3 123 3
27 51 Italy Alessandro Pier Guidi 
France Fabien Lavergne 
Denmark Nicklas Nielsen 
Ferrari F488 GTE 123 3
28 5 United Kingdom James Winslow 
Greece Andreas Laskaratos 
Australia John Corbett 
Ligier JS P3 123 3
29 15 Denmark Christian Stubbe 
United Kingdom Martin Rich 
Denmark Martin Vedel 
Ligier JS P3 122 3
30 83 Switzerland Rahel Frey 
Denmark Michelle Gatting 
Italy Manuela Gostner 
Ferrari F488 GTE 122 3
31 77 Germany Christian Ried 
Italy Matteo Cairoli 
Italy Riccardo Pera 
Porsche 911 RSR 122 3
32 66 Italy Matteo Cressoni 
United States Jeff Segal 
Canada Wei Lu 
Ferrari F488 GTE 122 3
33 55 United Kingdom Duncan Cameron 
Ireland Matt Griffin 
United Kingdom Aaron Scott 
Ferrari F488 GTE 122 3
34 80 Italy Fabio Babini 
Italy Marco Frezza 
Italy Sebastien Fortuna 
Porsche 911 RSR 122 3
35 14 France Dino Lunardi 
Germany Paul Scheuschner 
Ligier JS P3 122 3
36 88 Germany Marco Seefried 
Austria Horst Felbermayr Jr. 
Germany Thomas Preining 
Porsche 911 RSR 121 3
37 8 Japan Nobuya Yamanaka 
United States James Littlejohn 
Ligier JS P3 121 3
38 56 Germany Jörg Bergmeister 
Italy Giorgio Roda 
Norway Egidio Perfetti 
Porsche 911 RSR 121 4
39 60 Italy Sergio Pianezzola 
Italy Andrea Piccini 
Italy Claudio Schiavoni 
Ferrari F488 GTE 121 4
40 24 France Timothé Buret 
Russian Federation Konstantin Tereshchenko 
Netherlands Leonard Hoogenboom 
Ligier JSP217 130 6
41 27 France Erik Maris 
France Patrice Lafargue 
France Stephane Adler 
Ligier JSP217 49 3

 

Article suivant
G-Drive signe la première pole de la saison au Castellet

Article précédent

G-Drive signe la première pole de la saison au Castellet

Article suivant

La Suisse au top en GTE au Castellet !

La Suisse au top en GTE au Castellet !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries ELMS
Événement Le Castellet
Lieu Circuit Paul Ricard
Équipes Dragonspeed
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu