DragonSpeed souffle le chaud dans l'Ardenne belge

partages
commentaires
DragonSpeed souffle le chaud dans l'Ardenne belge
Par :
25 sept. 2016 à 17:55

L'ORECA 05 de l'équipe américaine DragonSpeed n'a pas laissé grand chose à ses adversaires. United Autosport rafle le titre en P3 en plaçant ses Ligier 2e et 3e, et en GTE, le JMW Motorspor s'est imposé.

Pole position LMP2 : #21 Dragonspeed Oreca 05 - Nissan: Henrik Hedman, Nicolas Lapierre, Ben Hanley
#21 Dragonspeed Oreca 05 - Nissan: Henrik Hedman, Nicolas Lapierre, Ben Hanley
#38 G-Drive Racing Gibson 015S-Nissan: Simon Dolan, Giedo van der Garde, Harry Tincknell
#47 Team WRT, Ligier JS P2 - Judd: Laurens Vanthoor, Will Stevens, Dries Vanthoor
#32 SMP Racing BR 01 Nissan: Stefano Coletti, Andreas Wirth, Vitaly Petrov
#2 United Autosports Ligier JSP3 - Nissan: Alex Brundle, Mike Guasch, Christian England
#3 United Autosports Ligier JSP3 - Nissan: Matt Bell, Mark Patterson, Wayne Boyd
#66 JMW Motorsport Ferrari F458 Italia: Rory Butcher, Robert Smith, Andrea Bertolini

Nicolas Lapierre, Ben Hanley et Henrik Hedman avaient montré dès les essais qu'il faudrait compter sur eux. Disons le clairement. L'un des meilleurs pilote du moment en LMP2, au volant du meilleur châssis de la catégorie, ça aide à avoir de l'ambition.

Pourtant, en début de course c'est la Gibson du G-Drive, pilotée par Giedo van der Garde-Simon Dolan-Harry Tincknell, qui a fait parler la poudre, mais un tête à queue, puis un contact a refroidi les espoirs de l'équipage, après la mi-course.

Une sérieuse bagarre commençait alors entre la Ligier JS P2 des nouveaux arrivants du WRT, pilotée par Dries Vanthoor-Will Stevens-Laurens Vanthoor, et l'ORECA 05 de DragonSpeed. Longtemps, la Ligier pouvait prétendre à cette première place, avant que Nicolas Lapierre, intraitable dans le dernier sprint, venait cueillir un succès sous drapeaux jaunes, suite à la sortie de piste de la Ligier JS P2 d' Algarve Racing.

La voiture de Andrea Pizzitola-Jonathan Hirschi-Michael Munemann et l'Oreca 05 de Pierre Thiriet-Mathias Beche-Ryo Hirakawa, alors en lutte pour le podium se sont touché dans les dernières minutes de la course. L'Oreca restant en piste, là où la Ligier allait visiter le bac à gravier.

Une sortie qui profitait ainsi à la Ligier du Greaves Motorsport, pilotée par Julien Canal-Memo Rojas-Nathanaël Berthon, qui signe ainsi son meilleur résultat de la saison. La voiture de l'écurie britannique devance la Gibson du G-Drive, qui garde ainsi une option pour remporter le championnat, face au Thiriet by TDS.

De son coté, Nicolas Lapierre ne cachait pas sa joie au moment de sortir de la voiture : "C'est une superbe sensation que de gagner avec DragonSpeed pour la première fois cette saison. L'équipe a fait un super travail, et le job était fait quand je me suis installé au volant."

United Autosport titré

En LMP3, ce fut plus simple. Le Graff Racing s'est montré intraitable devant les deux Ligier JSP3 de United Autosport. Eux-aussi sur Ligier, Enzo Guibbert, Paul Petit et Eric Trouillet ont pris un excellent envol, restant ensuite devant pendant toute la course.

United Autosport, en plaçant ses deux autos sur le podium, l'équipage Alex Brundle-Mike Guasch-Christian England devançant Mark Patterson- Matthew Bell-Wayne Boyd, s'offre le titre européen dans la catégorie.

Enfin, en GTE, JMW n'a pas laissé beaucoup d'espoirs aux autres écuries.Très vite, la 458 GTE de Bertolini-Butcher-Smith s'est installée en tête de course. Pour ne plus jamais la lacher. La Ferrari du JMW s'offre ainsi son troisième succès de rang, et devance sur le podium la Porsche 911 RSR de Roda-Ried-Cairoli et la Ferrari AF Corse de Griffin-Scott-Cameron.

Article suivant
En ELMS aussi, Lapierre s'offre la pole position !

Article précédent

En ELMS aussi, Lapierre s'offre la pole position !

Article suivant

Qualifs Estoril - Ce diable de Lapierre sort encore de sa boite !

Qualifs Estoril - Ce diable de Lapierre sort encore de sa boite !
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu