ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

En ELMS aussi, Lapierre s'offre la pole position !

partages
commentaires
En ELMS aussi, Lapierre s'offre la pole position !
Par :
24 sept. 2016 à 13:54

L'équipe Dragonspeed a concrétisé son bon début de week-end en qualifications à Spa-Francorchamps, où Nicolas Lapierre a signé la pole position.

#56 AT Racing Ferrari F458 Italia: Alexander Talkanitsa Sr., Alexander Talkanitsa Jr., Alessandro Pier Guidi
#48 Murphy Prototypes Oreca 03R - Nissan: Gary Findlay, Bruno Bonifacio, Sean Doyle
#2 United Autosports Ligier JSP3 - Nissan: Alex Brundle, Mike Guasch, Christian England
#38 G-Drive Racing Gibson 015S-Nissan: Simon Dolan, Giedo van der Garde, Harry Tincknell
#60 Formula Racing Ferrari F458 Italia: Johnny Laursen, Mikkel Mac, Christina Nielsen
#99 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8: Andrew Howard, Darren Turner, Alex MacDowall

Poleman il y a une semaine sur le Circuit des Amériques à Austin, en FIA WEC avec Alpine, Nicolas Lapierre a remis ça sur le continent européen ce samedi. Sur un châssis ORECA 05 qui n'a plus de secrets pour lui, le Français a placé l'équipe Dragonspeed en pole position des 4 Heures de Spa-Francorchamps, avec un chrono de 2'06"603. C'est la deuxième pole de la saison pour l'équipe américaine, actuellement cinquième du championnat. 

Les leaders du team Thiriet by TDS Racing s'élanceront depuis la deuxième place, grâce au tour en 2'07"048 signé par Matthias Beche. Vainqueur à Silverstone lors de la manche d'ouverture, le trio de la G-Drive Racing n°38 emmené par Harry Tincknell complète le tiercé de tête. 

On trouve ensuite l'équipe Eurasia avec le quatrième temps réalisé par Tristan Gommendy, puis l'équipe Algarve Pro Racing dont la n°25 était confiée à Andrea Pizzitola. 

Dans la catégorie LMP3, la pole position a été décrochée à la surprise générale par Enzo Guibbert, à bord de la Ligier JS P3 du Graff Racing. Sur le proto n°2 de United Autosports, leader du championnat, Alex Brundle n'a pas pu faire mieux que le cinquième chrono suite à une erreur dans son dernier tour. 

Enfin, en GTE, le duo formé par Alessandro Pied Guidi et Alexander Talkanistsa à bord de la Ferrari 458 Italie d'AT Racing a décroché sa première pole position de l'année.

Article suivant
Le calendrier ELMS 2017 se dévoile

Article précédent

Le calendrier ELMS 2017 se dévoile

Article suivant

DragonSpeed souffle le chaud dans l'Ardenne belge

DragonSpeed souffle le chaud dans l'Ardenne belge
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries ELMS
Événement Spa-Francorchamps
Lieu Spa-Francorchamps
Auteur Rachit Thukral