La drôle d'aventure de Nathanaël Berthon en Autriche

partages
La drôle d'aventure de Nathanaël Berthon en Autriche
Par : Olivier Guillaume
14 juil. 2015 à 15:17

#48 Murphy Prototypes Oreca 03R - Nissan : Mark Patterson, Nathanael Berthon, Michael Lyons
Nathanael Berthon, Daiko Team Lazarus
#48 Murphy Prototypes Oreca 03R - Nissan : Mark Patterson, Nathanael Berthon, Michael Lyons
#48 Murphy Prototypes Oreca 03R - Nissan : Mark Patterson, Nathanael Berthon, Michael Lyons
#48 Murphy Prototypes Oreca 03R - Nissan : Mark Patterson, Nathanael Berthon, Michael Lyons
#48 Murphy Prototypes Oreca 03R - Nissan : Mark Patterson, Nathanael Berthon, Michael Lyons

Après avoir conquis une impressionnante deuxième place lors de l'épreuve d'Imola en mai dernier, l'équipe Murphy Prototypes avait à coeur de confirmer cette belle performance sur le Red Bull Ring, le week-end dernier.

Hélas, les choses se sont moins bien passées en Autriche. Avant la course déjà, Nathanaël Berthon avait été emmené au centre médical du circuit puis à l'hôpital à cause d'un problème aux yeux. Le Français est passé très près de ne pas courir, ses équipiers Mark Patterson et Michael Lyons s'étant répartis son temps de pilotage juste avant le départ, décidant d'effectuer un double relais chacun.

Mais au beau milieu de l'épreuve, Berthon revenait au circuit et insistait pour tenir son rôle. Il avait à coeur de bien faire et voulait terminer la course de son équipe en force. Mais là non plus, rien ne s'est déroulé comme prévu.

Alors que le podium tendait les bras à Murphy Prototypes, Berthon est entré en contact avec un retardataire, au volant d'une GT, à seulement dix minutes du drapeau à damier. L'ORECA 03R est partie en tête-à-queue et a légèrement heurté le rail, ce qui a relégué Berthon bien loin, au sixième rang de la course.

"Quelque chose d'étrange s'est produit vers midi," raconte le pilote tricolore. "Je ne me sentais pas bien et je voyais trouble, il fallait absolument vérifier ce qui se passait. J'étais un peu effrayé sur le moment même et donc très soulagé au moment d'apprendre que tout était OK pour moi."

"Les médecins m'ont autorisé à piloter et je suis donc revenu afin de prendre part au dernier relais. Tout se passait bien, vraiment bien, j'étais même le plus rapide en piste."

Concernant la suite des événements, Berthon explique n'avoir pu faire pour éviter la GT, et ainsi laisser filer un podium qui lui tendait les bras.

"Je me suis senti très mal pour l'équipe, mais je n'ai rien pu faire pour éviter cette voiture. Je pensais qu'il y avait assez de place, qu'il allait me laisser passer. Quand j'ai compris qu'il ne m'avait pas vu, c'était trop tard…"

"Après cela, je devais juste ramener la voiture, mais c'est vraiment très dommage d'avoir loupé le podium. Nous tenterons d'y monter lors de la prochaine course!"

Prochain article ELMS

Next article

Le Pegasus Racing sur plusieurs fronts en 2016

Le Pegasus Racing sur plusieurs fronts en 2016

À propos de cet article

Séries ELMS
Événement Spielberg
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Nathanaël Berthon
Équipes Murphy Prototypes
Auteur Olivier Guillaume
Type d'article Actualités