Thiriet by TDS et Panis Barthez au top à Imola

partages
commentaires
Thiriet by TDS et Panis Barthez au top à Imola
Par :
, Motorsport.com Switzerland
18 mai 2016 à 09:25

Les deux équipes françaises ont brillé à Imola à l'occasion de la deuxième manche de l'ELMS, avec la victoire pour le Thiriet by TDS, et un premier podium pour l'équipe Panis Barthez Competition en LMP3, après avoir figuré en tête de la course en LMP2.

Podium: les vainqueurs #46 Thiriet by TDS Racing Oreca 05 - Nissan: Pierre Thiriet, Mathias Beche, Ryo Hirakama
#46 Thiriet by TDS Racing Oreca 05 - Nissan: Pierre Thiriet, Mathias Beche, Ryo Hirakama
#46 Thiriet by TDS Racing Oreca 05 - Nissan: Pierre Thiriet, Mathias Beche, Ryo Hirakama
#16 Panis Barthez Competition Ligier JSP3 - Nissan: Eric Debard, Valentin Moineault, Simon Gachet
#23 Panis Barthez Competition Ligier JS P2 Nissan: Fabien Barthez, Timothe Buret, Paul-Loup Chatin
#46 Thiriet by TDS Racing Oreca 05 - Nissan: Pierre Thiriet, Mathias Beche, Ryo Hirakama

Après avoir raté de peu - pour 35 millièmes - sa seconde pole position successive après celle décrochée lors de l'ouverture à Silverstone, l'ORECA-Nissan du Thiriet by TDS a pris sa revanche en course.

Pierre Thiriet se maintenait en deuxième position derrière l'ORECA du Dragon Speed partie en pole, avec Nicolas Lapierre au volant, avant de perdre une position en début de course. Après un premier arrêt, le pilote français repartait au charbon et récupérait sa deuxième position, avant de céder le volant à Ryo Hirakawa.

À l'issue d'un arrêt bien manœuvré, le pilote japonais reprenait la piste en première position. Il conservait le commandement tout au long de son relais avant de passer le volant à Mathias Beche, qui terminait le travail et allait décrocher la première victoire de l'équipe cette saison, répétant par ailleurs le succès déjà décroché à Imola en 2015.

Dans le même temps, une autre équipe française, le Panis Barthez Compétition, s'illustrait également sur l'Autodromo Enzo et Dino Ferrari. La Ligier JS P3 de Eric Debard, Valentin Moineault et Simon Gachet concluait en effet à la troisième place de la catégorie, derrière celles de United Autosports et Euro International, offrant à l'écurie d'Olivier Panis et Fabien Barthez le premier podium de son existence, après une 7e place de catégorie lors de la première course du Panis Barthez Compétition, en avril à Silverstone.

"C'est une grande fierté pour nous tous que de décrocher ce premier podium en LMP3 dès la seconde manche du championnat", se réjouit Olivier Panis. "Valentin Moineault qui fêtait ses 20 ans sur le circuit vendredi a prouvé en prenant son premier départ lancé sur ce circuit nouveau pour lui qu'il avait la maturité et le talent pour résister à la pression. Par la suite Eric Debard a réussi à tenir un double-relais sans faire d'erreur et en montrant sa progression pour finalement rendre la voiture à Simon Gachet qui passe la ligne à cette 3ème place très méritée". 

Moins de réussite en revanche pour l'autre voiture du Panis Barthez Compétition, la Ligier JS P2, qui conclut l'épreuve en 7e position. Le prototype partagé par Paul-Loup Chatin, Fabien Barthez et Timothé Buret a pourtant pointé en tête de la course lors des premiers tours avec le premier cité, mais les conditions météorologiques difficiles de la dernière heure ont eu raison des espoirs de la P2 de l'équipe, après notamment une sortie de route sous le déluge pour Buret.

Article suivant
Thiriet by TDS Racing sort du déluge

Article précédent

Thiriet by TDS Racing sort du déluge

Article suivant

Van der Garde n'exclut pas un retour en monoplace

Van der Garde n'exclut pas un retour en monoplace
Charger les commentaires