24 Heures du Mans - Nakajima offre la pole position à Toyota

B

B.D., Le Mans – Toyota s’est emparé de la pole position au Mans grâce au chrono réalisé par Kazuki Nakajima au tout début de la dernière séance. Des qualifications qui n’ont pas permis d’afficher tout le potentiel en tête de course en raison de deux neutralisations partielles dans la dernière demi-heure qui s’avérait cruciale.

La dernière séance qualificative débute donc avec 30 minutes d’avance pour offrir un maximum de temps de roulage aux équipes, avec notamment de nombreux pilotes qui doivent effectuer leur nombre de tours de nuit réglementaire. En LMP1, on ne se pose pas de question et Kazuki Nakajima repart sur un tempo très élevé pour enchainer. La Japonais finit par couper la ligne en 3:21.789 : il bat d’une demi-seconde la pole position de Loïc Duval en 2013, le tout, rappelons-le, avec 30% de carburant en moins utilisé cette année pour faire la part belle aux systèmes hybrides. Dans les roues de la Toyota, Romain Dumas se rapproche lui aussi à 3 dixièmes, rappelant qu’il faudra compter sur les Porsche.

Après un moment d’accalmie, c’est au tour de Sébastien Buemi de venir affoler le chrono. Le Suisse améliore d’une seconde le temps de la Toyota n°7, qu’il place alors en troisième position. Du côté du 56e stand, la ZEOD RC aligne enfin des performances respectables pour venir tourner en 3:50 à deux heures du terme de la séance.

Loïc Duval reste présent dans le cœur de l'équipage numéro 1. © Audi

En LMP2, une formidable bataille fait rage entre les Ligier, Zytek, Oreca et autre Morgan, sans oublier l’Alpine. Tristan Gommendy signe un chrono jamais égalé dans l’histoire de la catégorie au Mans, en 3:37 dans un classement où cinq voitures se tiennent en 6 dixièmes !

La Slow Zone entrave la chasse à la pole

La nuit tombe sur Le Mans tandis que la séance se poursuit sans incident majeur, ni sans amélioration notable. A bord de l’Audi n°1, réparé pour la deuxième fois, Marc Gené prend ses repères et aligne les tours de nuit. Au début de la dernière heure, la Ferrari n°90 sort de la piste dans la nouvelle portion et touche le rail, ce qui provoque l’instauration d’une Slow Zone, qui permet aux concurrents de continuer à tourner mais certainement pas d’améliorer les temps.

Elle permet également à tout le monde de rentrer aux stands pour fourbir les armes en vue d’un ultime relais. Clairement, c’est la chasse à la pole position qui s’ouvre lorsque le drapeau vert est agité à une demi-heure du drapeau à damier. Les pneus frais sont montés, et les pilotes de pointe dans chaque équipe sont au rendez-vous : Sarrazin, Jani, Buemi, Hartley, Bonanomi, Lotterer et Kristensen sont de la partie. Malheureusement, Karun Chandhok est victime d’une sortie de piste conséquente à Indianapolis avec l’Oreca-Nissan du Murphy Prototypes, qui engendre une nouvelle procédure de Slow Zone.

Cette ultime péripétie vient priver les acteurs de cette fameuse chasse à la pole position, qui revient de facto à la Toyota n°7 grâce au chrono réalisé par Kazuki Nakajima. C’est dons Stéphane Sarrazin qui s’élancera en tête samedi à 15 heures, avant de céder le volant à Alexander Wurz. Les Audi restent en retrait mais peuvent encore nourrir des espoirs sur le plan de la consommation. Le jeu est ouvert !

WEC - 24 Heures du Mans 2014 - Qualifications 3
Equipe Cat. Pilotes Temps
01   Toyota Racing LMP1 Wurz-Sarrazin-Nakajima 3:21.789
02   Porsche Team LMP1 Dumas-Jani-Lieb 3:22.146
03   Toyota Racing LMP1 Davidson-Lapierre-Buemi 3:22.523
04   Porsche Team LMP1 Bernhard-Webber-Hartley 3:22.908
05   Audi Sport LMP1 Albuquerque-Bonanomi-Jarvis 3:23.271
06   Audi Sport LMP1 Tréluyer-Fassler-Lotterer 3:24.276
07   Audi Sport LMP1 Di Grassi-Gene-Kristensen 3:25.814
08   Rebellion Racing LMP1-L Heidfeld-Prost-Beche 3:29.763
09   Rebellion Racing LMP1-L Kraihamer-Belicchi-Leimer 3:31.608
10   Thiriet by TDS Racing LMP2 Gommendy-Thiriet-Badey 3:37.609
...
27   Nissan Motorsports NT Ordonez-Reip-Motoyama 3:50.185
28   AF Corse LMGTE Pro Fisichella-Vilander-Bruni 3:53.700
29   AF Corse LMGTE Am Bird-Wyatt-Rugolo 3:54.665
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Marc Gene , Alexander Wurz , Stéphane Sarrazin , Romain Dumas , Karun Chandhok , Tristan Gommendy , Kazuki Nakajima , Loïc Duval , Sébastien Buemi
Équipes Toyota Racing , Porsche Team , AF Corse
Type d'article Actualités