24h Nürburgring : aucune chance pour la rapide Toyota de la Suisse

partages
commentaires
24h Nürburgring : aucune chance pour la rapide Toyota de la Suisse
Peter Wyss
Par : Peter Wyss
29 mai 2017 à 07:27

La voiture de la Ring Racing obligée au retrait après 14 heures de course passées au sommet du classement d'un groupe… inédit. Yerly et Amweg contents en tout cas : "Une expérience fantastique et utile pour croître".

#196 Toyota Swiss Racing Team Toyota GT86 : Herbie Schmidt, Benjiamin Albertalli, Thomas Lampert, Manuel Amweg, #250 Team Schirmer Opel Astra OPC Cup : Volker Strycek, Markus Oestreich, Moritz Oestreich, Robin Strycek
Frédéric Yerly und Manuel Amweg
Manuel Amweg, Nils Jung, Frédéric Yerly, Florian Wolf, Toyota GT86, Ring Racing
Manuel Amweg, Frédéric Yerly, Nils Jung, Florian Wolf, Toyota GT86, Ring Racing, cockpit
Manuel Amweg, Frédéric Yerly, Nils Jung, Florian Wolf, Toyota GT86, Ring Racing

Expérience malchanceuse aux 24 Heures du Nürburgring pour les pilotes helvétiques de l'équipe Toyota Racing Swiss Manuel Amweg et Frédéric Yerly, qui ont participé à la célèbre course d’endurance teutonique en partageant la GT86 de l'équipe Ring Racing avec les Allemands Nils Jung et Florian Wolf.

Comme il n'y avait pas un classement valable pour la TGM86 Cup, le quartet de l'équipe suisse rentrait dans la catégorie SP3, réservée aux véhicules avec un réservoir plus ample.

 

Toutefois, le team de l'équipe suisse s'est bien distingué même dans la spécialité inédite, en prenant les commandes des opérations de catégorie dans les heures du soir et en mettant derrière même la favorite Renault Clio.

Cependant, le team a dû s'arrêter pendant trois tours, et de plus il a perdu deux places, pour ne pas avoir déchargé le liquide de refroidissement dans la nuit. Par contre, dimanche matin il y a eu le retrait définitif après 14 heures et 76 tours à cause de problèmes avec le carburant.

"Tenter de rentrer n'aurait pas eu de sens, nous y aurions mis trop de temps", a confessé Frédéric Yerly. "C'est dommage, car nous nous sommes beaucoup amusés. Je voudrais remercier publiquement la Ring Racing pour cette opportunité fantastique".


Manuel Amweg, Frédéric Yerly, Jung Nils et Florian Wolf, à la 126ème place du classement absolu, seront rivaux à nouveau dans le VLN le prochain 24 juin. 

Le duo helvétique Amweg-Yerly, qui s'est retiré pendant la dernière course du championnat allemand d’endurance en mars, sent l'odeur de la revanche. "Nous sommes motivés à nouveau pour réduire le gap du sommet. L'expérience aux 24h nous a fait seulement du bien".

Article suivant
24H du Nürburgring - Miracle pour l'Audi du Land Motorsport !

Article précédent

24H du Nürburgring - Miracle pour l'Audi du Land Motorsport !

Article suivant

Fässler: "Evaluations erronées, mais nous ne méritions pas la victoire!"

Fässler: "Evaluations erronées, mais nous ne méritions pas la victoire!"
Charger les commentaires