Brabham renaît en LMP2, vise le LMP1 et... rêve de F1 !

Nom mythique du sport automobile, Brabham va faire son retour au niveau mondial dès 2015

Nom mythique du sport automobile, Brabham va faire son retour au niveau mondial dès 2015. A l'initiative de David Brabham, l'un des fils du légendaire Jack Brabham, un tout nouveau projet ambitieux et novateur voit le jour.

Le premier étage de la "fusée" Brabham consistera en une participation au Championnat du Monde d'Endurance (WEC) en 2015 dans la catégorie LMP2. Mais le projet mené par celui qui a remporté les 24 Heures du Mans avec Peugeot en 2009 est beaucoup plus visionnaire. L'objectif est ainsi de devenir une équipe et un constructeur à part entière du LMP1 en 2018.

"J'ai longtemps rêvé de voir l'équipe Brabham faire son retour en piste, gagner au plus haut niveau et poursuivre l'héritage de mon père", explique David Brabham, qui sera le team principal de cette nouvelle équipe. Pour y parvenir, l'Australien entend mettre en place un modèle nouveau, en procédant notamment à un crowdfunding : ce financement participatif permettrait à des pilotes, des ingénieurs ou des fans de s'impliquer financièrement dans l'aventure.

"En regardant le modèle classique, ce n'était pas excitant ou suffisamment viable pour moi pour reconstruire une équipe à partir de zéro. Pour ramener le nom de Brabham, nous devons faire les choses différemment", justifie David Brabham.

A 49 ans, celui-ci est convaincu de la réussite potentielle de ce projet ne se prive pas de voir grand, peu importe le temps qu'il faudra : "Je crois énormément en la puissance de la réflexion collective et je vois de nombreux avantages avec ce modèle qui aidera Brabham à devenir de nouveau une équipe victorieuse, mais d'une manière nouvelle. Qui sait où cela pourrait nous mener ? Un retour en Formule 1, j'espère."

L'histoire de Brabham en Formule 1 est née en 1962 sous l'impulsion de Jack Brabham lui-même. L'Australien est ainsi devenu quelques années plus tard le premier pilote de l'histoire à conquérir le titre de Champion du Monde au volant d'une voiture de sa propre conception. Dans les années 70, le manager de l'écurie n'était autre que Bernie Ecclestone, et celui-ci avait notamment recruté Charlie Whiting, d'abord comme mécanicien puis comme ingénieur en chef. Nelson Piquet fut ainsi sacré Champion du Monde au sein de l'écurie par deux fois. Whiting a ensuite rejoint la FIA, où il est aujourd'hui directeur de course. Brabham Racing a disparu de la grille en 1992.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes David Brabham , Nelson Piquet , Jack Brabham , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités