Katherine Legge - "La DeltaWing peut gagner"

Katherine Legge aime la compétition automobile et a pris l’habitude de s’y essayer dans différentes catégories

Katherine Legge aime la compétition automobile et a pris l’habitude de s’y essayer dans différentes catégories. Ce week-end à l’occasion des 24 heures de Daytona, elle pilotait la DeltaWing, une voiture dont le feeling s’approche de celui d’une monoplace selon ses propres termes. Legge a également comparé la mise au point du prototype à celle d’une monoplace IndyCar, voiture qu’elle connait très bien.

La pilote britannique tire un premier bilan et a confié à Motorsport que les principaux progrès à faire concernent la boite de vitesses : "Nous avons énormément avancé dans tous les domaines. Nous avons poussé l’aérodynamique au maximum, le moteur est vraiment génial à présent. La dernière pièce du puzzle est vraiment la boite de vitesses. Elle est neuve et nous devons encore la fiabiliser autant que possible."

Deux aventures passionnantes

Legge, 34 ans, fait partie du programme DeltaWing depuis 2013 et ne vit pas cela comme un simple job : "J’ai énormément testé la voiture et c’est très important pour moi, cela me tient énormément à cœur. Chaque membre de l’équipe se donne corps et âme, il s’agit d’une aventure humaine très forte et passionnante. Nous travaillons dur pour obtenir de bons résultats et nous nous battrons pour la victoire avec la DeltaWing."

Après avoir roulé en Champ Car, en DTM et en IndyCar, Legge s’est attaquée au défi DeltaWing et ne compte pas s'arrêter là. "Il nous faut encore un peu de temps car nous n’avons pas atteint un niveau de fiabilité totale avec toutes les nouvelles pièces, mais je suis certaine que nous pourrons gagner," affirme la jeune femme.

Celle qui avait été victime d’un terrible accident - heureusement sans mal - sur le circuit routier de Road America lorsqu’elle courait en Champ Car a désormais le privilège de piloter deux voitures uniques et très différentes des autres : la DeltaWing et la Formule E, qu’elle tient également en haute estime.

"C’est un nouveau concept vraiment passionnant. L’idée d’amener la course dans les villes accroît l’intérêt des spectateurs et d’un point de vue technologique, c’est très impressionnant."

Mais cette touche-à-tout a encore de la suite dans les idées : "J’adorerais rouler en NASCAR !" déclare Legge. "C’était d’ailleurs la première compétition à laquelle j’ai songé il y a quelques années, mais tout est question d’opportunités. Vous devez toujours vous concentrer sur ce que vous faites présentement, mais qui sait."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Katherine Legge
Type d'article Actualités