La fête américaine pour Toyota, Audi et Porsche

Les essais libres n'auront pas donné tout-à-fait la hiérarchie de cette quatrième manche du championnat du monde d'endurance

Les essais libres n'auront pas donné tout-à-fait la hiérarchie de cette quatrième manche du championnat du monde d'endurance. Sur le tracé d'Austin, Audi lors de la première séance d'essais libres et Toyota lors de la seconde auront démontré leur potentiel respectif. Une fois sur le sec, l'autre sur une piste humide. Porsche, le troisième larron, semble en recul mais la fête américaine ne fait que commencer.

Après l'époustouflant match à trois du Mans, voilà que ça recommence ! Pour cette reprise du championnat, direction le Texas et son intéressant circuit d'Austin.

Ils ne s'étaient plus rencontrés depuis juin et la rude empoignade du Mans. Audi, Toyota et Porsche ont pourtant sérieusement usé du bitume lors de studieuses séances privés d'essais. La belle santé affichée par les deux Audi lors de la première séance d'essais libres n'est sans doute pas étrangère à ce travail estival, puisque sur une piste très lente Tréluyer-Fassler-Lotterer tournaient en 1'51''136. Plus de trois secondes moins vite que l'année passée, la réglementation 2014 semblant bien plus pénalisante à Austin qu'au Mans. Derrière les deux Audi, Toyota travaillait à peaufiner quelques réglages et la surprise venait des Porsche, qui dans leur nouvelle configuration aéro, semblaient capable de tenir plus encore le rythme puisque d'entrée, Webber-Hartley-Bernard plaçaient leur 919 devant les deux Toyota. La Lotus LMP1, elle, effectuait ses premiers tours de roues officiels, à plus de quatre secondes des Rebellion.

Lors de la deuxième séance d'essais libres, après un départ retardé pour cause de pluie diluvienne sur le tracé texan, ce fut la Toyota de Davidson qui se montra la plus rapide dans le début de nuit à Austin. Derrière, Tom Kristensen devançait la deuxième voiture japonaise. Les Porsche, elles, étaient plus en retrait à six secondes de la Toy.

Pour l'instant bien entendu, c'est encore l'interrogation sur les progrès réalisés pendant l'été mais on peut constater que chacun y est allé de sa progression. Reste à savoir si elle sera identique pour les trois marques.

Pendant ce temps, dans le paddock, Nissan présentait son planning 2015 qui verra la marque franco japonaise aller tenter de perturber un peu la bataille à trois. La marche est haute et il faudra beaucoup de méthode et de travail pour que s'en aller jouer dans la cour des grands. Les dernières informations font état d'un programme ambitieux et très centré sur les USA.

Les essais qualificatifs :
Ven 19 Septembre - 18 h 00
La course
Sam 20 Septembre - 17 h 00

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Tom Kristensen
Type d'article Actualités