DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
24 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
3 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
59 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
9 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
24 jours

Le Mans - L'expérience douce-amère de Nathanaël Berthon

partages
commentaires
Le Mans - L'expérience douce-amère de Nathanaël Berthon
15 juil. 2014 à 11:30

Le mois dernier, Nathanaël Berthon a disputé ses premières 24 Heures du Mans, une expérience sur laquelle il est revenu dans une interview accordée à ToileF1

Le mois dernier, Nathanaël Berthon a disputé ses premières 24 Heures du Mans, une expérience sur laquelle il est revenu dans une interview accordée à ToileF1.

Au volant d'une Oreca 03R engagée par Murphy Prototypes dans la catégorie LMP2, Berthon faisait équipe avec Karun Chandhok, ancien pilote de Formule 1, et Rodolfo González, qu'il a côtoyé en GP2 en 2012.

Les qualifications s'étaient plutôt bien passées pour la voiture n°48 qui a signé le 15e chrono, ce qui représentait la 6e place dans la catégorie LMP2. Cependant, cette auto n'a pas été épargnée par les incidents en course.

Après un premier relais sans encombre de Berthon, Chandhok a été pris dans un contact sous la pluie, nécessitant des réparations. La voiture vert et blanc a ensuite subi un petit problème de boîte de vitesses, puis González a pris le volant pour son relais. Peu après le retour de Berthon dans le cockpit, un problème de direction a mis un terme définitif aux efforts de l'écurie irlandaise, alors que le soleil venait juste de se coucher. Le Français, de façon compréhensible, reste mi-figue, mi-raisin à l'évocation de cette expérience.

"Le Mans, pour le coup, c'est un super souvenir et une déception à la fois", commente le pilote GP2. "C'est un super souvenir car c'est l'une des plus belles courses que j'aie jamais faites et l'une des plus belles semaines que j'aie passées. C'était juste gigantesque. En plus, cela marchait très fort pour moi : à chaque fois que je montais dans la voiture, j'étais 1er ou 2e. C'était vraiment bien".

"Après, c'est une grosse déception parce qu'on n'a pas fini. Je ne suis pas tout seul dans la voiture, ce sont les aléas de l'endurance. Il faut partager la voiture. Des fois, certains font des fautes, cela aurait pu être moi. C'est comme ça", conclut l'Auvergnat, sans rancune envers son équipier Karun Chandhok pour son accident sous la pluie.

Article suivant
WEC - A Austin, l'arrivée se fera dans la nuit

Article précédent

WEC - A Austin, l'arrivée se fera dans la nuit

Article suivant

WEC - Leimer séduit et convaincu par le LMP1

WEC - Leimer séduit et convaincu par le LMP1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Endurance
Pilotes Nathanaël Berthon , Karun Chandhok , Rodolfo Gonzalez