Le Mans - Porsche prépare une simulation pour résoudre ses problèmes

Bien qu’impressionnant en termes de performances le week-end dernier, avec une pole position et un début de course passé en tête, Porsche a fait face à de nouveaux problèmes de jeunesses sur sa 919 Hybrid à Spa-Francorchamps

Bien qu’impressionnant en termes de performances le week-end dernier, avec une pole position et un début de course passé en tête, Porsche a fait face à de nouveaux problèmes de jeunesses sur sa 919 Hybrid à Spa-Francorchamps.

Avant Le Mans, le constructeur allemand a encore du travail et des possibilités pour améliorer au maximum son proto. Dès les premiers tours de roues, la n°20 de Mark Webber, Timo Bernhard et Brendon Hartley avait par exemple perdu tout espoir de bien figurer à cause d’un problème d’amortisseur à l'avant, remplacé par deux fois.

Porsche ne s’en cache pas, ce même souci avait déjà été rencontré durant les essais privés d’intersaison. Une pièce plus solide était déjà en cours de conception avant Spa et elle va prochainement être testée en piste lors d’une simulation de 24 Heures qui doit se tenir sur le circuit espagnol d’Aragon, la semaine prochaine.

« Nous avons déjà des pièces plus solides dans les tuyaux et nous les aurons lorsque nous ferons des essais la semaine prochaine », a confirmé Alex Hitzinger, directeur technique de Porsche LMP1.

Quant au problème rencontré par l’autre proto à Spa, lorsque Romain Dumas a dû boucler deux tours au ralenti pour réinitialiser à distance la partie électrique de la motorisation hybride, il résulterait d’une trop grande prudence. « Nous sommes très conservateurs avec nos alarmes, et cette fois-ci nous avons été trop conservateurs », a confié Hitzinger à Autosport.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Mark Webber , Timo Bernhard , Romain Dumas , Brendon Hartley
Type d'article Actualités