Le Mans, Qualifs 2 - Toyota prend la pole provisoire au milieu des incidents !

B

B.D., Le Mans - La chasse à la pole position reste ouverte après une deuxième séance qualificative une nouvelle fois mouvementée et perturbée par deux drapeaux rouges. La direction de course a donc modifié le programme.

L’ensemble des concurrents prennent la piste dès le passage du feu au vert, à commencer par l’Audi n°1 qui réalise un premier tour d’installation aux mains de Lucas di Grassi. Beaucoup de travail en perspective chez le constructeur allemand pour mettre au point ce proto tout neuf.

Après avoir bouclé un premier tour, la Nissan ZEOD RC est de nouveau en difficulté, comme la veille, et s’immobilise à l’entrée de la pitlane. Autant dire que le projet technologique du 56e stand est sérieusement mis à mal cette année, avec une voiture qui n’a que très peu roulé et qui ne devrait pas tenter de boucler un tour complet avec l’énergie électrique avant la course ce week-end.

Sur l’Audi n°2, Andre Lotterer améliore son chrono de la veille en LMP1 mais la R18 reste cinquième du classement en 3:25, gênée par le trafic dans les deux derniers secteurs. Chez Toyota, on se concentre sur les derniers réglages pour la course, avant sans doute une chasse à la pole position ce soir avant minuit, malgré plusieurs améliorations. Après 45 minutes de roulage survient le premier drapeau rouge suite à une sortie de piste de James Calado à bord de la Ferrari AF Corse n°71. Le Britannique a tapé le mur au même endroit que Loïc Duval la veille.

La séance repart finalement à 20h10 après 25 minutes d’interruption. Forcément, le trafic est important suite au roulage déjà limité la veille : pas moins de 50 voitures sont alors en piste. Les équipes de pointe sont dans une phase très rapide et les améliorations se succèdent sans bouleverser le classement. Di Grassi signe le premier temps de l’Audi n°1 et la place septième en 3:26. Pendant ce temps, Nathanaël Berthon s’amuse en tête de la catégorie LMP2 et place le Murphy Prototypes en pole provisoire.

L'Audi n°1 tape encore, crashs en série...

Alors que les chronos s’affolent, Di Grassi part à la faute à Indianapolis et s’en va heurter le rail, endommageant de nouveau l’Audi n°1 remise à neuf ce matin… Le Brésilien parvient à repartir avec une voiture en crabe, et sur le chemin du retour il provoque une mésentente avec la Morgan-Nissan du Pegasus Racing. A son volant, le cadet de l’épreuve Léo Roussel, qui arrive rapidement sur l’Audi fumante, ne peut éviter un passage dans l’herbe et s’en va se crasher fortement dans le rail opposé. Heureusement, le jeune français s’extrait seul de son proto. La séance est logiquement interrompue par un second drapeau rouge, tandis que la Porsche n°79 du Prospeed Competition est elle aussi sortie de la piste au Dunlop.

A la suite de ces incidents, la direction de course décide finalement de mettre fin à cette séance prématurément, avant de se raviser pour donner un dernier quart d'heure de roulage.

Tout le monde repart pied au plancher et les temps tombent de nouveau. Sur la Toyota, Kazuki Nakajima s'empare de la pole position provisoire en 3:22.589, tandis que les GT se chauffent sérieusement à la dernière chicane avec un contact qui fait froisse quelques taules entre Ferrari, Porsche et Aston Martin.

La dernière séance de qualifications débutera avec 30 minutes d’avance et aura lieu de 21h30 à minuit.

WEC - 24 Heures du Mans 2014 - Qualifications 2
Equipe Cat. Pilotes Temps
01   Toyota Racing LMP1 Wurz-Sarrazin-Nakajima 3:22.589
02   Porsche Team LMP1 Dumas-Jani-Lieb 3:22.708
03   Porsche Team LMP1 Bernhard-Webber-Hartley 3:22.908
04   Audi Sport LMP1 Albuquerque-Bonanomi-Jarvis 3:23.330
05   Toyota Racing LMP1 Davidson-Lapierre-Buemi 3:23.661
06   Audi Sport LMP1 Tréluyer-Fassler-Lotterer 3:24.276
07   Audi Sport LMP1 Di Grassi-Gene-Kristensen 3:26.490
08   Rebellion Racing LMP1-L Heidfeld-Prost-Beche 3:31.180
09   Rebellion Racing LMP1-L Kraihamer-Belicchi-Leimer 3:31.608
10   Thiriet by TDS Racing LMP2 Gommendy-Thiriet-Badey 3:38.094
...
27   AF Corse LMGTE Pro Fisichella-Vilander-Bruni 3:54.754
...
33   SMP Racing LMGTE Am Bertolini-Shaitar-Basov 3:56.787
...
37   Nissan Motorsports NT Ordonez-Reip-Motoyama 3:57.096
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes André Lotterer , Lucas Di Grassi , Kazuki Nakajima , Loïc Duval , Aston Martin , Nathanaël Berthon , James Calado
Équipes Toyota Racing , Porsche Team , AF Corse , SMP Racing
Type d'article Actualités