Le WEC réfléchit toujours pour basculer à l'heure d'hiver

Evoquée au printemps dernier, l’idée de faire basculer le calendrier du WEC sur un mode hivernal suit son cours

Evoquée au printemps dernier, l’idée de faire basculer le calendrier du WEC sur un mode hivernal suit son cours. L’objectif de cette modification serait de faire des 24 Heures du Mans, qui resteront organisées en juin, la finale du championnat. Rappelons que cette épreuve offre des points doublés. Une décision devrait être prise à l’automne, entre septembre et novembre.

« Pour le moment, nous terminons les différentes consultations que nous avons à faire », a rappelé Gérard Neveu, patron du WEC.

Le projet est de faire débuter le championnat en fin d’été, pour qu’il se termine en juin de l’année suivante avec Le Mans en apothéose. « Cela a du sens puisque Le Mans est le plus gros événement de la saison. C’est mieux de terminer là. Nous travaillons là-dessus », souligne Neveu.

Le principal point à régler est celui de la transition entre le calendrier actuel de la saison 2014 et celui de la première saison « hivernale ». Ainsi, la saison 2015 du WEC pourrait être raccourcie, avec quelques manches seulement entre mars et juin. Cela permettrait ensuite de lancer le nouveau format pour une première saison complète de septembre 2015 à juin 2016. L’autre possibilité est de mettre en place ces changements seulement à partir de 2016.

« Du point de vue de la discipline, il y a beaucoup de compétitions dans le monde pour la télévision et les fans », constate l’ancien pilote Audi, Allan McNish. « Si cela peut s’organiser d’une manière différente, c’est très bien. Le Mans est le gros morceau, c’est la clé. Terminer la saison au Mans, je crois que c’est une bonne idée. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Allan McNish
Type d'article Actualités