Marcel Fässler: le cœur entre Audi et Le Mans

partages
commentaires
Marcel Fässler: le cœur entre Audi et Le Mans
Peter Wyss
Par : Peter Wyss
23 mars 2017 à 10:18

Pour le pilote suisse démarre un nouveau chapitre de sa carrière. Oublié le rêve de gagner pour la quatrième fois le 24 Heures français, il repartira pour un nouveau défi étant occupé pour seize week-ends cette année.

Marcel Fassler
Marcel Fassler
Marcel Fassler
Marcel Fassler
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fassler
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fassler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
Deuxième place : #7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer
Marcel Fässler, Audi Sport Team Joest
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
Marcel Fässler, Audi Sport Team Joest
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
Marcel Fässler, Audi Sport Team Joest
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R: Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler

Ça peut paraître bizarre, mais le cœur de Marcel Fässler c’est bien partagé entre deux amours. Une partie appartient à Audi et l’autre à Le Mans.

"Sans considérer la F1, je crois que pour le monde gagner le 24 Heures du Mans sois le top". Il admet. La relation entre Marcel et le circuit français c’est quelque chose de vraiment spéciale. Une première victoire en 2011 et puis encore deux succès en 2012 et 2014.

Après 18 ans Audi a choisi de quitter le championnat Endurance et surtout Le Mans. Une décision que a réduit considérablement ses chance d’un nouveau triomphe en France. Mais pas dans le championnat GT3, où il sera encore au volant d’une Audi. 

Attirée par son curriculum Toyota avait toutefois proposé à Fässler de disputer avec eux le 24 Heures 2017.

"C’était une offre tentante, mais on a pas parvenu à un accord". Il a confié à Motorsport.com."De tout façon je suis ravi d’avoir reçu cet appel. Ça aurait été fantastique, mais c’était pas possible un double engagement Toyota- Audi. J’y tien cependant à souligner que j’ai également envie de faire du GT3 et que je n’ai pas"fait pression"pour être au départ du Mans".

Chapitre Le Mans fermé. Au moins en 2017. Au volant de l’Audi du team belge WRT, Marcel sera donc présent dans le Championnat Blancpain GT Series et au 24 Heures du Nürburgring. Tout ça, à partir du 25 mars.

"Je suis content de mon programme et du nombre de courses. En fait je serais présent à 16 week-ends. Donc, presque le double que en 2016". 

 

Parmi les succès de Fässler c’est bien rappeler Le Mans, Sebring et Spa, au-delà du 24 Heures de Daytona, et du Petit Le Mans sur le circuit de Road Atlanta. Seulement un nom n’est pas présent dans cette liste. Le 24 Heures du Nürburgring.

“j’ai sauvent obtenu des bon résultats là-bas, mais je n’ai jamais lutté en tête du classement". Il a déclaré avec regret.

La saison dernière il avait préféré se dédier complètement au WEC et à la préparation du Mans évitant de participer à la course en Allemagne. 

Co-équipier du pilote de Einsiedeln dans cette écurie suisse supportée par René Rast et Robin Frijns sera Nico Müller, déjà vainqueur au Nürburgring en 2015.

"C’est incroyable être encore aux côtés de Nico. Je serais curieux de savoir comme il a fait à remporter le 24 Heures ! Chaque année ça devient un peu plus difficile pour moi, a cause de l’âge !". Il a blagué.
Enfin sur le championnat GT Blancpain qu’il disputera avec Dries Vanthoor et l’expert Will Stevens il a dit: "Les voitures du GT3 sont moins sophistiquées et rapides de celle du LMP1. Mais également le niveau des pilotes est très hautes".

Malgré tous ces défis, c’est sûr que le cœur de Fässler continuera à battre pour Le Mans. Avec ou sans Audi. 

Prochain article Endurance
Une LMP3 à hydrogène en course dès cet été

Article précédent

Une LMP3 à hydrogène en course dès cet été

Article suivant

24 h Nürburgring: TV-Livestream avec la pilote de course Cyndie Allemann

24 h Nürburgring: TV-Livestream avec la pilote de course Cyndie Allemann
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Endurance
Pilotes Marcel Fässler
Équipes Team Joest , Belgian Audi Club Team WRT
Auteur Peter Wyss
Type d'article Interview