McLaren prépare son retour au Mans en GT

Le week-end dernier, McLaren a profité du rendez-vous du Festival of Speed de Goodwood pour présenter son nouveau Supercar 650S GT3

Le week-end dernier, McLaren a profité du rendez-vous du Festival of Speed de Goodwood pour présenter son nouveau Supercar 650S GT3. A cette occasion, l’éventualité de décliner le modèle dans une version GTE a été évoquée et il semble que le projet soit plus que jamais dans les tuyaux du constructeur britannique.

Patron du département McLaren GT, Andrew Kirkaldy a à peine dissimulé l’envie de renouer avec les 24 Heures du Mans à moyen-terme. Il a même fixé une échéance. « Je serais très surpris si l’on ne voyait pas une 650S courir au Mans à un certain moment, et nous espérons être là-bas à partir de 2016. C’est ce que nous voulons faire, mais nous avons encore besoin de connaitre certaines règles pour construire la voiture », a-t-il révélé à Autosport.

Organisateurs du Championnat du Monde d’Endurance (WEC), l’ACO et la FIA devraient en effet mettre en place une nouvelle réglementation en GTE à compter de la saison 2016.

« La nouvelle voiture n’est pas éloignée d’une GTE par certains aspects », poursuit Kirkaldy. « C’est une bonne étape dans cette direction. »

On ignore encore si les intentions de McLaren pour son avenir au Mans impliquent le fait de rouler avec une équipe d’usine ou de faire appel à des clients. Le retour aux 24 Heures se précise néanmoins, près de 20 ans après la dernière apparition d’une McLaren dans la Sarthe. En 1995, la McLaren F1 GTR s’était imposée au général avec un moteur BMW.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Andrew Kirkaldy
Type d'article Actualités