Porsche et le Herberth Motorsport s'imposent à Dubaï

partages
commentaires
Porsche et le Herberth Motorsport s'imposent à Dubaï
Par : Emmanuel Rolland
14 janv. 2017 à 16:09

Les Porsche 911 GT3-R ont signé le doublé à l'issue des 24 Heures de Dubaï, avec la victoire pour la voiture du Herberth Motorsport pilotée par Brendon Hartley, Robert Renauer, Alfred Renauer, Ralf Bohn et Daniel Allemann.

Podium:les vainqueurs #911 Herberth Motorsport Porsche 991 GT3 R: Daniel Allemann, Ralf Bohn, Robert Renauer, Alfred Renauer, Brendon Hartley avec leur trophée.
#911 Herberth Motorsport Porsche 991 GT3 R: Daniel Allemann, Ralf Bohn, Robert Renauer, Alfred Renauer, Brendon Hartley
L'équipe de la #911 Herberth Motorsport Porsche 991 GT3 R: Daniel Allemann, Ralf Bohn, Robert Renauer, Alfred Renauer, Brendon Hartley en pleine célébration.
Podium: les deuxièmes #12 Manthey Racing Porsche 991 GT3 R: Otto Klohs, Sven Müller, Matteo Cairoli, Jochen Krumbach
#12 Manthey Racing Porsche 991 GT3 R: Otto Klohs, Sven Müller, Matteo Cairoli, Jochen Krumbach
#00 AMG-Team Black Falcon, Mercedes AMG-GT3: Yelmer Buurman, Maro Engel, Bernd Schneider
#14 Optimum Motorsport Audi R8 LMS: Flick Haigh, Ryan Ratcliffe, Joe Osborne, Frank Stippler
#16 Team Duqueine Renault RS01: Robert Kubica

L'équipage vainqueur a connu une course sans accroc, pour franchir la ligne d'arrivée avec une avance confortable de deux tours sur une autre Porsche 911 GT3-R, celle du Manthey Racing menée par Klohs, Müller, Cairlo et Krumbach.

Les deux voitures de tête se sont échangées la première place à plusieurs reprises au cours de la nuit avant que la 911 du Manthey Racing, qui pointait en tête à la mi-course, ne soit impliquée dans un accrochage avec Otto Klohs au volant, et stoppée durant deux longues minutes pour réparations.

L'équipage du Manthey Racing chutait à ce moment au cinquième rang, mais un bel effort des quatre pilotes leur permettait de se hisser au second rang en fin de course.

Le podium était complété par la Mercedes-AMG GT3 n°3 de l'équipe Black Falcon, avec Al Faisa, Haupt, Buurman, Broniszewski et Engel.

L'Audi R8 LMS n°14 de l'équipe Optimum Motorsport, et la Porsche n°76 de l'équipe française IMSA Performance, complétait encore le top 5 final. À noter que la deuxième Mercedes AMG GT3 du Black Falcon, la n°2, avait signé la pole position mais a été contrainte à l'abandon après la sortie de route de Khaled Al-Qubaisi.

Pour Brendon Hartley, il s'agissait de la première victoire sur une course de 24 heures, pour sa première course au volant de la Porsche 911 GT3, sa seconde au volant d'une voiture GT.

On notera la victoire dans la catégorie A6-Am de la Mercedes-AMG GT3 du Horfor Racing, qui conclut également au septième rang du classement général, alors que la Ginetta G55 de l'équipe Optimum remporte les honneurs en classe SP3-GT4. La catégorie SPX quant à elle a été remportée par la Lamborghini Huracan Super Trofeo n°87 du GDL Racing Middle East.

Abandons pour Kubica et Vergne

Les deux anciens pilotes de Formule 1 au départ n'ont en revanche guère connu la réussite à Dubaï. Robert Kubica, dont la Porsche 911 GT3-R du Forch Racing qu'il partageait avec ses équipiers avait un moment pointé au deuxième rang à la faveur de la deuxième vague de ravitaillements, n'a pu rallier l'arrivée en raison de problèmes mécaniques.

Des problèmes mécaniques ayant également affecté la Renault RS01 de Jean-Eric Vergne et de ses compères de l'équipe GP Extreme, eux aussi contraints à l'abandon. 

Prochain article Endurance
Une LMP3 à hydrogène en course dès cet été

Article précédent

Une LMP3 à hydrogène en course dès cet été

Article suivant

24 h Nürburgring: TV-Livestream avec la pilote de course Cyndie Allemann

24 h Nürburgring: TV-Livestream avec la pilote de course Cyndie Allemann
Charger les commentaires