Stéphane Sarrazin rejoint Rebellion pour les 24 Heures de Daytona

partages
commentaires
Stéphane Sarrazin rejoint Rebellion pour les 24 Heures de Daytona
Par : Guillaume Nédélec
8 déc. 2016 à 16:20

Rebellion Racing sort le grand jeu pour son retour aux États-Unis. À l'occasion des 24 Heures de Daytona, fin janvier, l'équipe suisse alignera Stéphane Sarrazin en quatrième pilote d'un équipage déjà bien efficace.

Rebellion Racing ORECA 07
Podium: troisième place Stéphane Sarrazin, Toyota Racing
Rebellion Racing ORECA 07
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One AER: Matheo Tuscher, Dominik Kraihamer, Alexandre Imperatori
Troisième place pour Stéphane Sarrazin, Toyota Racing
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One AER: Matheo Tuscher, Dominik Kraihamer, Alexandre Imperatori
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One AER: Matheo Tuscher, Dominik Kraihamer, Alexandre Imperatori

Décidément, les Suisses de Rebellion Racing ne font pas dans la demi-mesure pour leur retour en LMP2. Après avoir annoncé un programme aux États-Unis, la semaine dernière, l’écurie championne en LMP1 Privé cette saison a annoncé l’engagement de Stéphane Sarrazin comme quatrième pilote de l’ORECA-Gibson lors des 24 Heures de Daytona.

Du 26 au 29 janvier prochain, le pilote originaire d’Alès rejoindra sur la LMP2 un équipage digne d’une écurie d’usine, composé de l’ex-F1 Nick Heidfeld, du pilote usine Toyota, ex-F1 lui-aussi, Sébastien Buemi, et de Neel Jani, champion du monde en titre LMP1 avec Porsche, et ancien pilote de l’écurie suisse.

"Je suis vraiment très heureux de faire partie de ce nouveau défi de Rebellion Racing à Daytona, une des plus grandes courses d’endurance", annonce Stéphane Sarrazin. "Je suis impatient de découvrir l’équipe et la nouvelle voiture. L’équipage est de haut niveau et je pense que nous avons tous les atouts pour faire du bon travail."

À 41 ans, Stéphane Sarrazin s’attaque à un nouveau défi et pourra faire parler son expérience au sein d’un équipage qu’il connaît plutôt bien. "Je suis ravi de découvrir et travailler avec Neel Jani. Je connais bien Nick, nous nous sommes très bien entendu quand nous avons été équipiers en Formula E, et avec Sébastien nous nous connaissons bien, nous sommes très proches chez Toyota."

Avec un tel équipage, Rebellion peut légitimement prétendre aux places d’honneur, fin janvier, et pourquoi pas une première victoire pour la première course de l’ORECA-Gibson. "J’ai déjà participé aux 24 Heures de Daytona", détaille Stéphane Sarrazin. "C’est une course difficile, exigeante en termes de stratégie et où tout est possible, jusqu’au dernier tour." En pilote Toyota, Stéphane Sarrazin sait de quoi il parle.

Prochain article Endurance
12 Heures de Sepang - Audi vainqueur, Vanthoor sacré

Previous article

12 Heures de Sepang - Audi vainqueur, Vanthoor sacré

Next article

Championnat V de V - Vilarino, Ferté et Illiano champions 2016

Championnat V de V - Vilarino, Ferté et Illiano champions 2016

À propos de cet article

Séries Endurance
Pilotes Stéphane Sarrazin
Équipes Rebellion Racing
Auteur Guillaume Nédélec
Type d'article Actualités