Toyota sacré roi sans couronne

En s'adjugeant les deuxième et quatrième places d'une course remportée par Porsche et marquée par la violente sortie de route de Mark Webber, Toyota s'est assurée ce dimanche à Sao Paolo son premier titre constructeurs de Champion du Monde...

En s'adjugeant les deuxième et quatrième places d'une course remportée par Porsche et marquée par la violente sortie de route de Mark Webber, Toyota s'est assurée ce dimanche à Sao Paolo son premier titre constructeurs de Champion du Monde d'Endurance. Avec le sacre déjà acquis il y a deux semaines par ses pilotes Anthony Davidson et Sébastien Buemi, le succès aurait pu être total pour le constructeur nippon s'il était parvenu, en juin dernier, à remporter les 24 Heures du Mans.

Vainqueur de cinq des huit manches que compte le championnat, Toyota a réussi à imposer sa TS040 Hybrid comme la référence de la catégorie après deux années d'apprentissage dans le sillage du rival Audi depuis son retour en 2012. A l'heure des comptes, l'équipe japonaise basée à Cologne, en Allemagne, est donc la grande gagnante même si ses concurrents n'ont pas démérité.

Pour sa première année en LMP1, Porsche, avec une victoire et quatre pole positions preuves d'une belle pointe de vitesse de la 919 Hybrid, a bien progressé et pourra se mêler à la lutte l'an prochain. Quant à Audi, il s'agit de la première fois depuis le retrait de Peugeot que ses prototypes sont dominés par la concurrence. Mais grâce à une retentissante victoire de la R18 e-tron quattro dans la Sarthe, son honneur reste sauf.

A trois voitures contre deux pour chacun de ses rivaux, la marque aux Anneaux avait logiquement plus de chance de terminer les 24 Heures en tête, ce qui a d'ailleurs convaincu Porsche de faire de même l'an prochain. Ce constat nous mène à une évidence, pour mettre toutes les chances de son côté afin de briller au Mans, Toyota aurait tout intérêt à y aligner une machine supplémentaire. Car à n'en pas douter, soulever ce fameux trophée qui va dans les mains des hommes d'Audi depuis cinq ans a autant de saveur que remporter le titre de Champion WEC…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Mark Webber , Anthony Davidson , Sébastien Buemi
Type d'article Actualités