Victoire puis disqualification : frustration pour l’équipe Octane 126 sur la Nordschleife

Alors qu’elle avait créé l’exploit d’imposer sa Ferrari 488 GT3 lors de l’épreuve de la Nürburgring Endurance Series ce week-end, la Ferrari de l’équipe suisse Octane 126 a finalement été disqualifiée pour un détail réglementaire.

Victoire puis disqualification : frustration pour l’équipe Octane 126 sur la Nordschleife

Initialement, la Ferrari #26, emmenée par un quatuor suisse composé de Simon Trummer, Jonathan Hirschi, Luca Ludwig et Björn Grossmann, avait remporté la victoire grâce à un dépassement de Grossmann sur la Mercedes-AMG de l’équipe HRT à environ un quart d’heure de la fin.

Mais, après la course, les commissaires de course décidaient de disqualifier l’équipage vainqueur, en raison d’un pneumatique non marqué utilisé sur la Ferrari. L’équipe Octane 126, qui avait également permis à Ferrari de décrocher l’une de ses rares victoires sur la Nordschleife, devait ainsi laisser la victoire à la Mercedes HRT, et à un autre pilote suisse, Manuel Metzger, qui s’imposait finalement en compagnie de ses équipiers Maro Engel, Adam Christodoulou et Luca Stolz.

Il s’agissait de la deuxième victoire en deux jours pour la Mercedes #16, qui s’était déjà imposée la veille, alors que le championnat d’endurance de la Nordschleife (ex-VLN) présentait pour la première fois un meeting de deux courses.

A noter également le succès en catégorie Pro-Am de Lorenzo Roco Di Torrepadula sur la Porsche 911 GT3 R du Huber Motorsport, avec Marco Holzer et Patrick Kolb.

On rappellera que l’équipe Octane 126 avait décroché un podium il y a une semaine lors de l’ouverture du Ferrari Challenge à Imola avec la pilote du Liechtenstein Fabienne Wohlwend.

 

 

partages
commentaires
Une reprise des événements sportifs en août/septembre en France ?

Article précédent

Une reprise des événements sportifs en août/septembre en France ?

Article suivant

Toyota dévoile la date de présentation de son Hypercar

Toyota dévoile la date de présentation de son Hypercar
Charger les commentaires