WEC - 6H de Bahreïn : Toyota l'emporte, Buemi-Davidson champions !

Sébastien Buemi et Anthony Davidson sont Champions du Monde des pilotes en Endurance, mais à Bahreïn, c'est l'autre TS040, celle du Français Stéphane Sarrazin associé à Alexander Wurz et à Mike Conway qui l'a emporté

Sébastien Buemi et Anthony Davidson sont Champions du Monde des pilotes en Endurance, mais à Bahreïn, c'est l'autre TS040, celle du Français Stéphane Sarrazin associé à Alexander Wurz et à Mike Conway qui l'a emporté.

Pourtant, ça avait plutôt bien commencé pour la voiture numéro 8. Partie en pole, fidèle à son habitude Sébastien Buemi avait été fort prudent lors du premier rush, laissant aux deux Porsche le soin de se hisser en tête. Et puis, immanquablement, comme à Shangai, le pilote suisse augmenta la cadence. Hartley puis Dumas devaient se rendre à l'évidence, les deux Toyota étaient les plus en jambes, d'autant que Wurz lui aussi passait les deux Porsche. Derrière, déjà l'Audi de Fässler accusait le coup tandis que Di Grassi, en deux temps trois mouvements, était revenu derrière les Porsche, lui qui était parti en dernière position sur la grille pour cause d'essais qualificatifs manqués.
Mais cela n'était qu'en pure perte, les plus véloces étaient bien les deux japonaises.

En LMP2, il y avait du grabuge dès le premier tour puisque Pla était heurté par Zlobin et devait rentrer faire réparer son demi-train arrière. Il en était fini des chances d'empocher le titre dès cette course de Bahreïn.

Devant, Buemi creusait l'écart, seul Dumas parvenait à rester au contact. Et puis un peu avant la mi-course, Davidson qui avait pris le relais de Buemi était contraint de passer par son stand pour un problème d'alternateur. La 8 était poussée dans son box pour une intervention des plus lourde. Davidson repartait après 31 minutes d'arrêt mais devait renter encore une fois avant de pouvoir de nouveau s'élancer et retrouver une cadence impressionnante. A l'avant, Conway réalisait un superbe relais et se dégageait de l'étreinte de la Porsche de Jani-Dumas-Lieb. Stéphane Sarrazin prit le relais. Il eut tout se de suite pour objectif d'économiser du carburant. "Il a fallu que j'en économise pas mal", confiait le récent vainqueur du Tour de Corse, "nous tenions absolument à éviter un dernier splash. Nous avons pu trouver ainsi un peu de marge".
Pourtant, les deux Porsche étaient loin de lâcher prise et il fallut dans le dernier relais un Alexander Wurz des grands jours pour permettre à Toyota de l'emporter une nouvelle fois sur une course de 6 Heures.

Belle courses donc des deux Porsche qui finissent dans l'allure. La marque de Stuttgart a affiché une belle progression et le temps n'est pas loin qui verra les Porsche faire figure d'épouvantails. Comme lors des riches heures de l'Endurance.

Par contre, quelle déception pour Audi qui, désormais, ne joue plus dans la même cour que ses rivales. Il était même un peu désolant de voir les deux e-Tron tourner dans les mêmes temps que les deux Rebellion ! Pourtant, n instant, avec les temps de Di Grassi et Lotterer, on pouvait penser les deux Audi revenues en forme mais un insoluble problème de consommation les obligeaient à baisser invariablement la cadence. Le choix technique semble désormais à revoir. Fort probable que 2015 verra des voitures aux anneaux revenir à l'essence et passer aux 6 mégajoules.

En LMP2, Minassian a cru jusqu'au bout à la victoire mais il cassait son moteur en vue du drapeau à damier et c'est une autre Oreca, celle de du KCMG pilotée par Howson/Bradley/Imperatori qui l'emporte.

En GT, belle victoire de la Ferrari de Vilander-Bruni devant l'Aston Martin de Mücke-Turner tandis que la voiture des Danois Keinemeir-Hansson/Poulsen/Thim l'emporte en LMGT Am.

WEC - 6 Heures de Bahreïn 2014
Equipe Cat. Pilotes Temps
01   Toyota Racing LMP1 Wurz-Sarrazin-Conway 195 tours
02   Porsche Team LMP1 Dumas-Jani-Lieb +50.460
03   Porsche Team LMP1 Bernhard-Webber-Hartley +57.268
04   Audi Sport LMP1 Fässler-Lotterer-Tréluyer +1 tour
05   Audi Sport LMP1 Di Grassi-Duval-Kristensen +2 tours
06   Rebellion Racing LMP1-L Kraihamer-Belicchi-Leimer +7 tours
07   Rebellion Racing LMP1-L Prost-Heidfeld-Beche +13 tours
08   KCMG LMP2 Howson-Bradley-Imperatori +14 tours
09   SMP Racing LMP2 Ladygin-Shaitar-Ladygin +17 tours
10   OAK Racing LMP2 Patterson-Ihara-Cheng +17 tours
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Anthony Davidson , Alexander Wurz , Stéphane Sarrazin , Mike Conway , Sébastien Buemi , Aston Martin
Équipes Toyota Racing , Porsche Team , KCMG , SMP Racing , OAK Racing
Type d'article Actualités