WEC - Bientôt la Slow Zone sur les courses de 6 Heures ?

Cette année, les 24 Heures du Mans ont vu apparaître une nouvelle procédure appelée "Slow Zone"

Cette année, les 24 Heures du Mans ont vu apparaître une nouvelle procédure appelée "Slow Zone". Celle-ci permet de neutraliser une portion définie du tracé, sur laquelle les voitures sont limitées à une vitesse de 60 km/h. La mise en place de la Slow Zone, qui ne peut pas excéder 30 minutes, évite d'envoyer en piste la voiture de sécurité pour neutraliser l'intégralité de la course.

Au Mans, l'utilisation des Slow Zones a fait ses preuves dès la dernière édition. Elles ont été utilisées généralement pour dégager une voiture accidentée, réparer un rail de sécurité ou encore nettoyer des débris.

Concernant le respect de la procédure par les pilotes, le panneau 60 était ostensiblement déployé et chaque team pouvait gérer sa limitation de vitesse comme bon lui semblait : soit avec un limiteur, soit par le contrôle humain du pilote. En revanche, le lien direct entre la direction de course et les voitures permettait d'avertir clairement les pilotes de la situation, du début à la fin de la procédure. La surveillance est très stricte et tout manquement au respect de la vitesse limitée est sanctionné.

Utilisé au Mans, le système des Slow Zones pourrait bientôt faire son apparition sur les manches de 6 Heures du WEC. On parle d'ailleurs d'une mise en œuvre dès le prochain rendez-vous à Shanghai. "Nous ne voulons pas nous précipiter, mais c'est quelque chose que nous avons toujours voulu utiliser sur d'autres courses", précise Vincent Beaumesnil, directeur sportif de l'ACO, à Autosport. "Cela doit être évalué, mais pour le moment nous n'avons pas les outils pour le faire sur une course normale du WEC."

Sans l'automatiser pleinement comme c'est le cas au Mans, la procédure de Slow Zone pourrait être instaurée par le biais de panneaux présentés par les commissaires en bord de piste, en plus des traditionnels drapeaux jaunes. Il faut préciser que le projet d'instaurer la Slow Zone sur les courses de 6 Heures n'a aucun lien avec l'accident de Jules Bianchi en F1 au Grand Prix du Japon. Les discussions au sein du WEC ont été lancées à Austin le mois dernier.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Jules Bianchi
Type d'article Actualités