WEC - Le Strakka Racing a mis en piste sa Dome S103

Désormais engagé dans la catégorie LMP2 du WEC, le Strakka Racing a mis en piste pour la première fois sa Dome S103 sur l'aérodrome de Turweston

Désormais engagé dans la catégorie LMP2 du WEC, le Strakka Racing a mis en piste pour la première fois sa Dome S103 sur l'aérodrome de Turweston. Aux mains de Jonny Kane et Danny Watts, le bolide de l'écurie britannique a fait ses premiers tours de roues, marquant le tournant pris par le team cette saison. Ces dernières années, Strakka évoluait en LMP1 avec une HPD ARX-03c-Honda qui lui a notamment permis de prendre la 6e place des 24 Heures du Mans l'année dernière.

Motorisée par un bloc Nissan V8, le proto Dome S103 a bouclé plusieurs tours après avoir été assemblé la semaine dernière à l'usine du Strakka Racing, basée à Silverstone.

"Nous avons réussi à faire toutes les vérifications de systèmes, ce qui nous met en bonne position pour les essais officiels au Paul Ricard à la fin du mois", a précisé Nick Leventis, qui sera le troisième pilote de l'équipage 100% britannique. "Tout le monde dans l'équipe a travaillé sans relâche pour que la voiture soit prête avant les essais."

Le châssis S103 est le fruit de la collaboration entre le team et le constructeur japonais Dome, qui n'avait plus fait d'apparition en Endurance depuis l'échec cuisant de l'exploitation d'une S102 par l'équipe de Henri Pescarolo en 2012 aux 24 Heures du Mans.

Le Strakka Racing peut désormais se tourner vers les essais collectifs du WEC qui auront lieu vendredi et samedi prochain au Castellet.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Henri Pescarolo , Jonny Kane , Nick Leventis , Danny Watts
Équipes Strakka Racing
Type d'article Actualités