WEC - Le Strakka Racing respire enfin avec sa Dome S103

Le Strakka Racing avait promis de travailler d'arrache-pied après ses échecs répétés pour s'aligner sur une manche du WEC dans la catégorie LMP2 en 2014

Le Strakka Racing avait promis de travailler d'arrache-pied après ses échecs répétés pour s'aligner sur une manche du WEC dans la catégorie LMP2 en 2014. Les contretemps ont été multiples et parfois décourageants pour le team britannique, qui a toutefois la ferme intention de mettre son prototype en piste à temps complet pour la saison prochaine.

Cette semaine, l'équipe est donc au travail dans le Sud de la France, sur le circuit Paul Ricard, afin de poursuivre le développement de la Dome S103 LMP2 à moteur Nissan. Les kilomètres s'enchaînent désormais, avec en point de mire la lumière au bout du tunnel.

"C'est formidable d'être de nouveau en capacité de rouler avant la trêve de Noël", respire Dan Walmsley, team principal de Strakka Racing en Endurance. "Toutes les indications confirment que la voiture est désormais là où elle devait être et que les développements que Strakka a menés durant l'été ont fonctionné."

Propriétaire de l'équipe, Nick Leventis partage le volant de la Strakka Dome avec Danny Watts et Jonny Kane, comme lors de l'aventure du team en LMP1 ces dernières années. "La voiture semble vraiment bonne, avec un équilibre excellent, et elle progresse bien", se réjouit-il. "Chaque session nous allons un peu plus vite et nous voyons de bons temps au tour."

En 2015, le Strakka Racing a prévu de s'aligner dans la catégorie LMP2 du WEC malgré son échec à honorer cet engagement cette année. Il s'agit d'une catégorie que les organisateurs du Championnat du Monde d'Endurance souhaitent voir se développer, alors que la dernière manche a vu seulement quelques voitures s'affronter.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Jonny Kane , Nick Leventis , Danny Watts
Équipes Strakka Racing
Type d'article Actualités