WEC - Les équivalences revues avant Austin

La Commission Endurance de la FIA a apporté cette semaine quelques modifications en ce qui concerne les Equivalences de Technologies (EoT)

La Commission Endurance de la FIA a apporté cette semaine quelques modifications en ce qui concerne les Equivalences de Technologies (EoT). Ce principe consiste à lisser tant que possible les performances des différents prototypes LMP1 afin de ne pas avantager ou désavantager un constructeur en fonction de ses choix technologiques.

Ces modifications interviendront à Austin début septembre, lors des 6 Heures du Circuit des Amériques, quatrième manche du WEC. Pour Porsche et Toyota, aucun changement n’a lieu. En revanche, des modifications mineures affectent l’Audi R18 e-tron quattro : la capacité du réservoir du proto allemand sera augmentée de 0,1 Litre, l’énergie Diesel autorisée sur un tour diminue de 0,3% et le débit maximal augmente quant à lui de 1%. De manière générale, cette décision est avant tout la conséquence des fortes températures attendues au Texas.

Pour les LMP1-L des équipes privées, au premier lieu desquelles la R-One à moteur Toyota du Rebellion Racing, un nouveau pas est fait dans le sens d’une amélioration des performances. Le poids minimum de la voiture est de nouveau abaissé et passe désormais de 810 à 800 kg, tandis que l’utilisation de carburant autorisée augmente de 15%. Là aussi, le débit maximal augmente, tout comme la capacité du réservoir.

Il s’agit néanmoins de changements assez mineurs, dont il faudra mesurer les conséquences sportives lors de l’épreuve.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Type d'article Actualités