WEC - Les Lola du Rebellion Racing autorisées à courir à Silverstone

A dix jours des 6 Heures de Silverstone, qui marqueront le coup d’envoi du WEC cette année, la présence des R-One du Rebellion Racing semble plus que jamais compromise

A dix jours des 6 Heures de Silverstone, qui marqueront le coup d’envoi du WEC cette année, la présence des R-One du Rebellion Racing semble plus que jamais compromise. Le shakedown du nouveau proto LMP1 a une nouvelle fois été reporté.

« La décision finale n’a pas été prise, mais je ne parierai pas sur le fait que la R-One sera à Silverstone », concède Bart Hayden, patron de l’équipe suisse, dans les colonnes d’Autosport. « Même si les essais se déroulent parfaitement, ce serait probablement trop en demander de voir la voiture là-bas. »

Il est donc vraisemblable que Rebellion aligne ses deux Lola-Toyota en lieu et place de la R-One la semaine prochaine. La FIA a déjà été sollicitée par l’équipe pour obtenir une dérogation afin d’aligner ces deux prototypes qui ne répondent pas à la réglementation LMP1 2014. Pour mettre les performances à niveau, ce proto serait autorisé à courir au poids minimum de 890 kg (contre les 900 imposés par le nouveau règlement) et avec une capacité du réservoir supérieure de 5 Litres.

Si l’absence des R-One semble se confirmer pour Silverstone, l’objectif de les faire courir à Spa deviendra prioritaire afin de préparer au mieux les prochaines 24 Heures du Mans.

« Nous avons déjà deux jours d’essais prévus au Paul Ricard les 24 et 25 avril, la semaine entre Silverstone et Spa », explique Hayden. « Ce sera un test plus approfondi des deux voitures, qui je l’espère se passera suffisamment bien pour nous afin d’avoir les deux voitures à Spa. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Bart Hayden
Type d'article Actualités