WEC - Premier shakedown pour la Nissan GT-R LM Nismo

L'an prochain, Nissan deviendra le quatrième constructeur à s'engager en WEC aux côtés de Toyota, Audi et Porsche

L'an prochain, Nissan deviendra le quatrième constructeur à s'engager en WEC aux côtés de Toyota, Audi et Porsche. Le constructeur japonais continue ses préparatifs, et la prototype LMP1 aurait roulé pour la première fois dans le plus grand secret cette semaine, aux Etats-Unis.

Selon Autosport, c'est dans l'Arizona, à Phoenix, que la Nissan GT-R LM Nismo a pris la piste pour un shakedown de moins de 100 kilomètres, sur la piste d'essais privés de Nissan. Si aucune confirmation officielle n'a été faite, tout porte à croire que le constructeur est dans les temps, puisque ce premier roulage avait été suggéré par Darren Cox, responsable du projet, il y a quelques semaines.

Au volant du proto se trouvait Michael Krumm, qui pilote pour Nissan depuis de très longues années. L'Allemand était d'ailleurs de la dernière aventure de Nissan au Mans à la fin des années 90, avant de se consacrer principalement au Super GT.

Des essais plus poussés sont prévus par Nissan au début du mois de décembre à Sebring, pour un lancement officiel de l'équipe LMP1 en février prochain. Aucun pilote n'a été annoncé, bien que les noms de Stéphane Sarrazin, Nick Heidfeld et Olivier Pla circulent désormais avec insistance.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Nick Heidfeld , Michael Krumm , Stéphane Sarrazin , Olivier Pla
Type d'article Actualités