WEC - Septième succès en autant de courses pour Rebellion

Lors des 6 Heures de Bahrein, le Rebellion Racing a remporté une septième victoire LMP1-L en sept courses depuis le début de la saison 2014 du WEC

Lors des 6 Heures de Bahrein, le Rebellion Racing a remporté une septième victoire LMP1-L en sept courses depuis le début de la saison 2014 du WEC.

Les deux Rebellion R-One Toyota N°13 et N°12 ont rallié l'arrivée aux sixième et septième places au classement général, premier et second de la catégorie LMP1-L.
C'est le troisième doublé d'affilé pour l'équipe suisse en trois courses après les courses de Fuji et Shanghai.

Les premières heures de courses ont vu une bagarre serrée entre les voitures N°12 et N°13. Après la deuxième heure de course, l'écart entre Mathias Beche et Dominik Kraihamer n'était que de 38 secondes avec la N°12, en sixième position au classement général et la N°13 à la septième place.

La troisième heure de course fut ensuite le cadre d'une intense bataille entre Nicolas Prost et Fabio Leimer, chacun améliorant à tour de rôle son meilleur temps au tour.
Dans la seconde partie de la course, Nick Heidfeld dans la N°12 améliorait encore son avance sur Andrea Belicchi grâce au meilleur set-up de sa N°12 et à une température nocturne plus clémente. Lors du dernier relais, Mathias Beche et Dominik Kraihamer ont repris le volant de leur voiture respective.

La Rebellion R-One Toyota N°12 s'acheminait vers une cinquième victoire de classe sans soucis majeur quand 14 minutes avant la fin, elle fut contrainte de s'arrêter aux stands à cause d'une rupture de courroie d'alternateur. La voiture était poussée dans le garage pour évaluer les dégats et remplacer la batterie. En perdant 12 minutes aux stands, la N°12 laissait échapper la première place au profit de la voiture sœur N°13. Andrea Bellicchi, Dominik Kraihamer et Fabio Leimer finissaient la course à la sixième place au classement général, 6 tours devant la voiture N°12 qui prenait la septième place.

A part ce problème de dernière minute, l'équipe s'est dit contente de son week-end de course. Les amélioration apportées aux voitures sont significatives et leur rythme, comparé à celui des voitures hybrides d'usine, n'a jamais été aussi proche en course.

"Nous avons un peu lutté avec la voiture", avouait Fabio Leimer après la course. "Elle était un peu dure à conduire sur 6 heures. Au final, nous terminons premiers mais nous ne nous attendions pas cela car nous avions déjà un tour de retard sur la voiture sœur avant qu'ils ne rencontrent leur problème mais c'est la course."

"Le championnat est déjà gagné. Cela ne change donc pas grand chose pour nous. Nous savourons néanmoins cette victoire et avons hâte de nous retrouver au Brésil pour tenter de battre la N°12 à la régulière, cette fois !"

Avec Rebellion.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Nick Heidfeld , Fabio Leimer , Nicolas Prost , Andrea Belicchi , Dominik Kraihamer , Mathias Beche
Type d'article Actualités