WEC - Shanghai : La pole pour Porsche, à égalité parfaite avec Toyota !

A l'issue des essais qualificatifs de ces 6 Heures de Shanghai, sur une piste annoncée humide en début de séance mais s'asséchant rapidement, la moyenne des temps effectués par deux pilotes différents, Porsche et Toyota était a égalité : 1:48'200

A l'issue des essais qualificatifs de ces 6 Heures de Shanghai, sur une piste annoncée humide en début de séance mais s'asséchant rapidement, la moyenne des temps effectués par deux pilotes différents, Porsche et Toyota était a égalité : 1:48'200. Du jamais vu en WEC !

On ne peut donc que se réjouir du changement de réglementation pour 2015. Mais pour l'instant il a fallu trouver une solution pour départager les deux voitures et c'est donc le temps effectué par le Cévenol qui a fait référence. En fait, cela s'est joué sur une clause réglementaire qui accorde le bénéfice du meilleur temps à celui qui le réalise le premier.

Buemi avait pourtant tout tenté en fin de séance pour aller chercher le temps de Dumas-Jani mais il dut se contenter d'une égalisation parfaite. Un peu comme en basket lorsque le shoot part juste avant la sirène. Deuxième pole donc pour Porsche cette année, qui démontre sa vélocité sur un tracé qui fait la part belle à la V-max avec sa longue ligne droite, un exercice toujours favorable aux voitures de Stuttgart. Webber et Hartley confirment d'ailleurs la belle santé des Porsche avec une troisième place sur la grille, juste devant la seconde Toyota de Wurz-Nakajima.

''Je suis très heureux après le début de week-end un peu compliqué et cette séance où nous avons la même moyenne au millième près que la Toyota n°8 !", se réjouit Dumas. "Le Porsche Team a fait du super job et nous avons bien travaillé avec les pilotes de la n°20 pour combler le manque de roulage. La course va être très disputée. On va tout donner pour faire un truc sympa."

La leçon, ou plutôt la confirmation de cette séance d'essais qualificatifs, c'est ce petit débours de temps des Audi, une seconde pleine sur leurs concurrentes. Les e-tron sont un peu moins à la peine qu'au Japon mais elles doivent rendre du temps aux rivales. Comme tout au long de la saison, la gestion de course sera déterminante et à ce jeu désormais, la Porsche et surtout Toyota ont énormément progressé, ne laissant que peu d'espoir aux Audi Boys de se hisser sur la plus haute marche du podium.

En LMP2, domination de la Ligier de Pla-Rusinov qui s'adjuge la pole dans sa catégorie pour la cinquième fois de la saison devant l'Oreca de KCGM et les deux voitures du SMP Racing.

WEC - 6 Heures de Shanghai - Qualifications
Equipe Cat. Pilotes Temps
01   Porsche Team LMP1 Dumas-Jani-Lieb 1:48.300
02   Toyota Racing LMP1 Davidson-Buemi 1:48.300
03   Porsche Team LMP1 Bernhard-Webber-Hartley 1:48.324
04   Toyota Racing LMP1 Wurz-Sarrazin-Nakajima 1:48.534
05   Audi Sport LMP1 Di Grassi-Duval-Kristensen 1:49.454
06   Audi Sport LMP1 Fässler-Lotterer-Tréluyer 1:50.072
07   Rebellion Racing LMP1-L Porst-Heidfeld-Beche 1:52.431
08   Rebellion Racing LMP1-L Kraihamer-Belicchi-Leimer 1:53.314
09   G-Drive Racing LMP2 Rusinov-Pla-Canal 1:54.327
10   KCMG LMP2 Howson-Bradley-Imperatori 1:55.301
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Équipes Toyota Racing , Porsche Team , KCMG , SMP Racing , G-Drive Racing
Type d'article Actualités