Peter Rikli : "Les qualiés de Schreiber ne m'étonnent plus"

partages
commentaires
Peter Rikli :
Peter Wyss
Par : Peter Wyss
18 mai 2017 à 09:56

Même la troisième et quatrième étape de l'ETCC en Hongrie ont porté la signature du nouveau pilote de la Rikli Motorsport. "Aucun type d'imposition, car nous faisons un pas après l'autre".

Peter Rikli, Christ-Johannes Schreiber, Rikli Motorsport, Honda Civic TCR
Norbert Nagy, Seat Leon TCR; Peter Rikli, Rilki Motorsport, Honday Civic TCR
Peter Rikli, Rikli Motorsport
Peter Rikli, Rikli Motorsport
Podio: il vincitore Christ-johannes Schreiber, Rikli Motorsport, il secondo classificato Peter Rikli, Rikli Motorsport, il terzo classificato Petr Fulin, Krenek Motorsport
Peter Rikli, Honda Civic, Rikli Motorsport
Petr Fulin, Seat Leon, Fulin Motorsport; Christ-Johannes Schreiber, Honda Civic, RIkli Motorsport; Peter Rikli, Honda Civic, RIkli Motorsport
Start zum Rennen, Peter Rikli, Honda Civic, RIkli Motorsport führt
Peter Rikli, Christ-Johannes Schreiber, Rikli Motorsport, podium
Pressekonferenz: Christ-johannes_Schreiber, Rikli Motorsport
Podium: Christ Johannes Schreiber, Rikli Motorsport; 2. Artemyev, Seat Leon; 3. Danile Nagy, Zengo Motorsport
Christ-Johannes Schreiber, Rikli Motorsport, Honda Civic TCR
Start zum Rennen
Christ-Johannes Schreiber, Rikli Motorsport
Christ-Johannes Schreiber, Honda Civic, RIkli Motorsport
Christjohannes Schreiber, Honda Civic, Rikli Motorsport

Peter Rikli l'avait révélé lors d'une précédente interview à Motorsport.com Suisse immédiatement après la course inaugurale de l'ETCC à Monza. Un bon départ est l'élément de priorité absolue pour Rikli Motorsport. Après la première course de la saison sur le circuit de la Brianza, même au Hungaroring le déclic lors de la désactivation des feux a porté les fruits espérés.

Christjohannes Schreiber et Peter Rikli, partis respectivement à la troisième et à la septième place, ont réussi à gagner des places utiles au départ malgré le BoP attribué aux deux Honda Civic TCR. Si le boss a dû se contenter de la cinquième place à cause de quelques problèmes aux freins, Schreiber a renvoyé à l'expéditeur les attaques de la Seat Leon TCR de Zsolt Szabó, en réussissant à défendre bec et ongles la première place gagnée dès les premiers mètres.

En Course 2, un nouvel épisode de grande malchance pour Peter. Parti à la deuxième ligne, l'expert pilote helvétique a glissé au fond du classement lorsqu'il manquait un seul tour pour fêter un doublé très mérité. Un dommage à l'axe antérieur a compromis même l'étape en Hongrie, mais le manager de la Rikli Motorsport regarde déjà à l'avenir. "Après Monza, même là j'ai été obligé à jeter une victoire pour des problèmes à la voiture. Je suis impatient de retourner à vaincre".

 

La troisième victoire en quatre compétitions rend Rikli énormément satisfait, fier du coéquipier et ami Christjohannes Schreiber. "Vers la fin de la saison dernière j'avais déjà compris le potentiel de 'Chris', lorsqu'il s'est montré plus rapide du champion européen Petr Fulin", admet Peter.

Aucune ordre d'équipe ni impositions. La Rikli Motorsport va poursuivre en pensant course après course, à partir de la prochaine sur le mythique Nordschleife, prévu pour le weekend du 25 mai.

“Nous faisons un pas après l'autre, en commençant à voir comment nous nous débrouillons au Nürburgring. Ensuite nous continuerons avec l'intention de croître peu à peu". 

Il y a un an, sur la légendaire piste allemande Christjohannes Schreiber a attrapé le premier podium en ETCC avec la Seat Leon de la Krenek Motorsport.

Prochain article ETCC
Schreiber : "Étonné de moi-même et de l'Honda Civic !"

Previous article

Schreiber : "Étonné de moi-même et de l'Honda Civic !"

Next article

Peter Rikli : "Je ne comprends pas encore les pénalités attribuées !"

Peter Rikli : "Je ne comprends pas encore les pénalités attribuées !"

À propos de cet article

Séries ETCC
Événement Hungaroring
Catégorie Dimanche, après-course
Lieu Hungaroring
Pilotes Peter Rikli
Équipes Rikli Motorsport
Auteur Peter Wyss
Type d'article Interview