La FIA impose une limite d'âge de 25 ans en F3 Europe

La Fédération Internationale de l'Automobile vient d'annoncer les décisions de son Conseil Mondial. Certaines d'entre elles concernent la F3 Europe.

La FIA impose une limite d'âge de 25 ans en F3 Europe
Harrison Newey, Van Amersfoort Racing Dallara F312 – Mercedes-Benz
Nick Cassidy, Prema Powerteam, Dallara F312 – Mercedes-Benz
George Russell, HitechGP Dallara F312 – Mercedes-Benz
Callum Ilott, Van Amersfoort Racing Dallara F312 - Mercedes-Benz
Maximilian Günther, Prema Powerteam, Dallara F312 – Mercedes-Benz
Sérgio Sette Câmara, Motopark Dallara F312 - Volkswagen
Ryan Tveter, Carlin, Dallara F312 - Volkswagen
Alessio Lorandi, Carlin, Dallara F312 - Volkswagen, 16 Ralf Aron, Prema Powerteam, Dallara F312 – Mercedes-Benz, Ryan Tveter, Carlin, Dallara F312 - Volkswagen,
Mikkel Jensen, kfzteile24 Mücke Motorsport, Dallara F312 - Mercedes-Benz
Ben Barnicoat, HitechGP Dallara F312 – Mercedes-Benz

La FIA avait déjà imposé des restrictions concernant les concurrents autorisés à participer au championnat européen de Formule 3, interdisant notamment aux pilotes de karting d'y faire leurs débuts en monoplace. La limite du nombre de saisons en F3 Europe avait été fixée à trois campagnes, dans un contexte où Felix Rosenqvist venait d'être sacré champion pour sa cinquième année dans la discipline.

La FIA a apporté une légère modification à cette règle qui avait empêché Antonio Giovinazzi et Tatiana Calderón de rester en F3 Europe en 2016. Les pilotes auront désormais droit à quatre saisons dans ce championnat.

En revanche, l'âge maximal a été fixé à 25 ans, bien que tous les pilotes qui ont couru cette saison soient plus jeunes. Il faudra donc avoir entre 16 et 25 ans pour courir en F3 Europe – rappelons que le jeune David Beckmann a manqué les deux premiers meetings de la campagne 2016, disputés avant son seizième anniversaire.

Primes, pénalités, soufflerie...

La FIA a également instauré un système de primes. Les pilotes, les rookies et les teams se partageront pas moins de 500 000 €. Des récompenses financières avaient déjà été introduites pour les débutants cette année : le champion rookie 2016 recevra une prime de 100 000 €, alors que le deuxième et le troisième de ce classement réservé aux petits nouveaux recevront 50 000 € chacun.

Les pénalités pour changement de moteur ont été ajustées. Si le délégué technique de la FIA estime que le changement a été effectué en raison d'une défaillance mécanique ou électrique, cette pénalité sera d'une seule pénalité de dix places sur la grille, alors que cette sanction se reporte habituellement sur les trois courses suivantes, ce que de nombreux acteurs du championnat jugent sévère.

Le travail en soufflerie a été interdit. Rappelons que les suspensions et les amortisseurs peuvent être développés par les écuries en F3 Europe. Pour pallier cette interdiction, Dallara devra fournir toutes ses données aérodynamiques aux équipes.

Enfin, Pirelli a remporté l'appel d'offres pour fournir les pneumatiques de la Coupe du Monde de F3, à Macao, en novembre. Le manufacturier précédent du Grand Prix de Macao était Yokohama depuis la création de cette course de F3, qui remonte à 1983 !

partages
commentaires
Ilott n'exclut pas de jouer à nouveau le titre en F3 Europe
Article précédent

Ilott n'exclut pas de jouer à nouveau le titre en F3 Europe

Article suivant

Les enjeux du week-end F3 - Lance Stroll titré dès Imola ?

Les enjeux du week-end F3 - Lance Stroll titré dès Imola ?
Charger les commentaires