La lettre ouverte de la F3 Allemagne qui attaque la FIA

Les dirigeants de la Formule 3 Allemagne se sont montré très critiques envers les instances dirigeantes du sport automobile, à savoir la FIA, l'accusant de manquer de courage pour combler l'écart qui sépare la F4 de la F3. Selon eux, le pilotage montré récemment par les pilotes de F3 est une preuve "terrifiante" qu'ils ne sont pas prêts pour cette compétition.

Le plateau actuel de F3 Europe est en effet sous le feu des critiques suite à de nombreux accidents lors des derniers meetings. Vétéran de la discipline, Felix Rosenqvist a été victime d'accrochages à trois reprises en trois courses à Spa-Francorchamps et a déclaré ne plus faire confiance à ses rivaux.

"Je peux déclarer officiellement que j'ai perdu toute ma confiance envers les autres pilotes. Ce n'est pas de la course, c'est dangereux," a affirmé le Suédois. Et son coéquipier Lance Stroll a été exclu de la troisième course du weekend pour son pilotage dans la deuxième, lors de laquelle il a provoqué un accrochage invraisemblable entre trois voitures.

Lire aussi - Rosenqvist - Ils se croient dans un jeu vidéo!

Mercredi, le Conseil de l'Association Formule 3 a publié une lettre ouverte sur le site Internet de la F3 Allemagne, déclarant que la situation est le résultat des efforts de la FIA pour promouvoir la Formule 4.

Dans cette lettre, les dirigeants de la F3 Allemagne critiquent la Fédération pour avoir fait obstruction aux Formule 3 nationales.

En effet, la F3 Allemagne a connu sa dernière saison en 2014 après que neuf pilotes seulement ont disputé cette campagne, tandis que dans la célèbre British F3, autrefois florissante, seuls quatre jeunes loups se sont disputé le titre et un total de sept pilotes ont participé à au moins deux meetings de la dernière saison. La conséquence a été la même : l'arrêt de la discipline. Voici la lettre telle qu'elle a été publiée.

"Du fait des incidents récents à Spa-Francorchamps, aucune personne raisonnable ne doutera que de nombreux pilotes qui disputent le Championnat Européen de Formule 3 sont complètement dépassés. Une grande grille et une pression énorme ne font qu'ajouter au problème.

Lire aussi - Menezes, un crash qui aurait pu tourner au drame?

Lors des deux dernières années, la FIA a fait tout ce qui était en son pouvoir pour renforcer les restrictions sur les séries de Formule 3 nationales, ce qui a rendu l'organisation d'une compétition nationale impossible. Par conséquent, les deux championnats de Formule 3 qui restaient en Europe, celui d'Allemagne et celui de Grande-Bretagne, ont dû jeter l'éponge à la fin de l'année 2014.

Cependant, les incidents effrayants de Monza et Spa avec des voitures qui partent en tonneaux montrent clairement et sont une preuve terrifiante que passer d'une Formule 4 nationale au Championnat Européen de Formule 3 ne fonctionne pas comme prévu. Les jeunes pilotes manquent à la fois de respect envers leurs concurrents et de la peur de l'accident.

Les jeunes pilotes manquent de la peur de l'accident

Lettre ouverte de la F3 Allemagne

Ce n'est que grâce aux normes de sécurité élevées en Formule 3 qu'il n'y a pas encore eu de blessure grave. Les responsables ont-ils l'intention d'attendre qu'un pilote ne soit plus capable de sortir de sa voiture après un accident?

La FIA devrait enfin montrer du courage et réduire l'écart évident en termes de compétences des pilotes entre la Formule 4 et le Championnat Européen de Formule 3 de façon raisonnable, en se concentrant sur la sécurité, et au lieu de faire obstacle aux disciplines nationales de Formule 3, obliger tous les pilotes de Formule 4 à courir dans une Formule 3 nationale pour une année d'apprentissage avant de monter dans le Championnat Européen de Formule 3."

A propos de cet article
Séries F3 Europe
Type d'article Actualités
Tags f3, f4, lettre ouverte, series