Le cauchemar d'EuroInternational

C'est un véritable cauchemar que vit l'écurie EuroInternational en ce début de saison 2015.

L'écurie italienne prévoyait d'aligner un duo composé de Marvin Kirchhöfer et de Nicolas Beer pour cette nouvelle campagne, mais rien ne s'est passé comme prévu.

Kirchhöfer a manqué le premier meeting à cause d'essais GP3 ayant lieu le même weekend, l'antichambre du GP2 étant sa priorité cette saison. Beer est reparti de Silverstone les mains vides, n'ayant pas fait mieux que quatorzième.

Kirchhöfer abandonne son programme F3... avant même de l'avoir entamé !

À la surprise générale, alors qu'il devait disputer les neuf autres meetings de la saison, Kirchhöfer s'est désisté avant même le weekend de Hockenheim.

Le pilote allemand aurait informé l'écurie de ses difficultés à réadapter son style de pilotage au GP3 après avoir couru en F3, et a donc tout simplement décidé d'abandonner son programme de F3 européenne, au grand dam du directeur d'équipe Antonio Ferrari.

"Je n'ai rien contre Marvin, qui a un talent fantastique, mais en tant que directeur d'équipe, je n'ai jamais rien entendu de tel", commente Ferrari avec dépit dans les colonnes d'Autosport. "C'est un nouveau contretemps, et nous devons trouver une alternative".

"J'ai besoin de quelqu'un de rapide ; j'ai de l'argent pour la voiture, j'ai des sponsors. Nous avions 20 invités donc c'est une situation très embarrassante".

Accident grave pour Nicolas Beer

Ferrari n'était pas au bout de ses surprises. À la suite du forfait de Kirchhöfer, EuroInternational s'est à nouveau contenté d'engager une seule monoplace pour Hockenheim.

Or, lors de la première course du weekend, Beer a été percuté par une Tatiana Calderón en perdition et s'est fracturé la cinquième vertèbre dans un impact estimé à 20G par l'équipe. Le pilote danois a dû déclarer forfait pour le reste du weekend et pourrait même manquer le prochain meeting, à Pau, dans moins de deux semaines.

Beer avait déjà eu une commotion cérébrale suite à un accident en essais privés, à Imola, au mois de mars. Aussi, l'accumulation de mauvaises nouvelles commence à peser au sein de l'écurie italienne.

"C'est un cauchemar", déplore Ferrari. "Nous sommes comme un aimant à malchance". On ne peut que souhaiter à EuroInternational de trouver un remplacant à Kirchhöfer et que Beer soit rétabli d'ici le meeting de Pau.

A propos de cet article
Séries F3 Europe
Pilotes Tatiana Calderon , Marvin Kirchhofer , Nicolas Beer
Équipes Eurointernational
Type d'article Actualités
Tags beer, cauchemar, commotion cérébrale, eurointernational, forfait, kirchhöfer