Le point F3 - Un triplé de Stroll pour conclure !

partages
commentaires
Le point F3 - Un triplé de Stroll pour conclure !
Par : Benjamin Vinel
17 oct. 2016 à 16:16

Sacré champion de F3 Europe lors du précédent meeting à Imola, Lance Stroll a conclu sa saison en beauté à Hockenheim avec trois victoires en trois courses.

Course 1

Les quatre pilotes Prema s'élançaient du top 5 sur la grille de départ, avec Lance Stroll en pole position devant Maximilian Günther. Seul Jake Hughes, troisième, s'était immiscé entre les monoplaces italiennes pour ses grands débuts en F3 Europe.

Le pilote Carlin a toutefois complètement manqué son envol, rétrogradant à la neuvième place au premier tour avant d'en perdre deux de plus dans la boucle suivante, et laissant le commandement aux quatre Prema.

Stroll a conservé la tête au départ, mais a ensuite commis un blocage de roue au deuxième virage, permettant à Günther de prendre la première place de justesse avec Nick Cassidy dans les échappements des deux hommes.

Stroll ne s'en est pas laissé compter et s'est imposé au forcing par l'intérieur au virage Mercedes, avec un contact contre la monoplace de Günther. Cette manœuvre a fait l'objet d'une enquête des commissaires, qui ont décidé de ne pas imposer de sanction.

"Au virage 7, Max a laissé un peu de place et j'ai décidé d'y aller, c'est ce que j'ai fait", commente Stroll. "Une fois que mon museau y était, il a fermé la porte et m'a tassé vers l'intérieur de la piste. C'est la course : j'ai vu l'ouverture et j'y suis allé. S'il n'y avait pas eu d'ouverture, je n'aurais pas tenté, et il y a eu un contact parce qu'il a fermé la porte au dernier moment."

S'il s'est montré beau joueur en public, Maximilian Günther a fait part de son désaccord aux médias : "Franchement, je ne m'attendais pas à cette manœuvre parce que nous sommes coéquipiers. J'ai dû ouvrir la porte pour éviter un accrochage, mais nous nous sommes quand même touchés."

Nick Cassidy, qui était aux premières loges pour assister à ce duel, a approuvé la décision des commissaires : "C'est bien. C'est la course !"

Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 - Mercedes-Benz
Lance Stroll (Prema Powerteam) devance Nick Cassidy (Prema Powerteam) et Maximilian Günther (Prema Powerteam)

À partir de ce moment-là, Stroll était intouchable. Le Canadien s'est imposé avec six secondes d'avance. Günther, qui a rétrogradé au troisième rang après le contact avec son coéquipier, a rapidement repris l'avantage sur Cassidy pour la deuxième place, le Néo-Zélandais montant sur la dernière marche du podium. Ralf Aron complétait le top 4 pour un superbe quadruplé Prema Powerteam.

Sérgio Sette Câmara a connu une course particulièrement solitaire au cinquième rang après avoir gagné sept places au premier tour, incapable de tenir le rythme des Prema mais plus rapide que les autres concurrents par ailleurs. En revanche, c'est un long duel qui a eu lieu entre Joel Eriksson et Anthoine Hubert pour la sixième place, à l'avantage du Suédois.

Hubert a finalement dû résister à la pression de Jake Hughes en fin de course, et lorsque l'Anglais a porté une attaque tardive à l'épingle, un léger coup de volant du Français vers la droite a provoqué un accrochage spectaculaire à haute vitesse. Hughes a été contraint à l'abandon, mais contre toute attente, la monoplace d'Hubert a tenu le choc et ce dernier a conservé sa septième place, même s'il a été pénalisé de cinq secondes en raison d'un positionnement incorrect sur la grille, rétrogradant au dixième rang.

C'est un trio de pilotes Hitech GP qui a profité de cette pénalité, George Russell, Nikita Mazepin et Alexander Sims obtenant les septième, huitième et neuvième places.

Ben Barnicoat a été impliqué dans une touchette avec son coéquipier Sims à l'épingle dès le premier tour et a dû changer d'aileron avant, tandis que Callum Ilott a été trahi par son moteur.

Lando Norris, quant à lui, a été contraint à l'abandon suite à un accrochage avec Pedro Piquet, mais cela n'a pas empêché le jeune Anglais de signer le cinquième meilleur tour en course.

 Hockenheim - Course 1

 PiloteÉquipeTemps/Écart
1  Lance Stroll Prema Powerteam 35m46.986s
2  Maximilian Günther Prema Powerteam 6.254s
3  Nick Cassidy Prema Powerteam 10.679s
4  Ralf Aron Prema Powerteam 12.638s
5  Sérgio Sette Câmara Motopark 18.860s
6  Joel Eriksson Motopark 24.473s
7  George Russell Hitech GP 26.933s
8  Nikita Mazepin Hitech GP 28.037s
9  Alexander Sims Hitech GP 29.049s
10  Anthoine Hubert Van Amersfoort Racing 31.175s
11  Guan Yu Zhou Motopark 31.478s
12  David Beckmann Mücke Motorsport 33.186s
13  Daniel Ticktum Carlin 34.994s
14  Niko Kari Motopark 35.539s
15  Harrison Newey Van Amersfoort Racing 36.256s
16  Pedro Piquet Van Amersfoort Racing 38.418s
17  Wing Chung Chang ThreeBond with T-Sport 1m01.925s
18  Ben Barnicoat Hitech GP 1m11.600s
19  Jake Hughes Carlin 1 tour
-  Lando Norris Carlin Abandon
-  Callum Ilott Van Amersfoort Racing Abandon
-  Mikkel Jensen Mücke Motorsport Abandon

Podium : le vainqueur Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 - Mercedes-Benz; le deuxième Maximilian Günther, Prema Powerteam Dallara F312 - Mercedes-Benz; le troisième Nick Cassidy, Prema Powerteam Dallara F312 - Mercedes-Benz

Podium : 1er Lance Stroll (Prema Powerteam) 2e Maximilian Günther (Prema Powerteam), 3e Nick Cassidy (Prema Powerteam)

Course 2

La domination de Prema était moins évidente sur la grille de départ de la course 2, puisque Lance Stroll était en pole position devant le débutant Jake Hughes, les pilotes Motopark Joel Eriksson et Sérgio Sette Câmara, et Callum Ilott.

Cependant, Hughes a encore manqué son envol, perdant quatre places pour se retrouver au sixième rang. Stroll a conservé la tête de la course devant Sette Câmara... mais les commissaires ont jugé que ce dernier avait volé le départ ! Le Brésilien a dû purger un drive through à la fin du neuvième tour, rétrogradant au 17e rang.

"La course n'a pas été facile, en partie parce que le soleil était si bas que c'était presque impossible d'y voir", révèle Stroll. "À part ça, je n'ai pas eu de gros problème. J'ai pris la tête au départ, puis j'ai assuré, parce que je savais que Sérgio était sous enquête à cause de son départ. Une fois qu'il est rentré aux stands, j'avais une avance confortable."

Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 - Mercedes-Benz en tête de la course
Lance Stroll (Prema Powerteam) devance Sérgio Sette Câmara (Motopark) au départ

C'est donc Joel Eriksson qui a été le principal rival de Stroll pour la victoire, mais le Suédois n'a jamais vraiment pu représenter une menace, échouant à cinq secondes. La deuxième place lui assurait toutefois le titre rookies.

"Par rapport à la première course, celle-ci a été très bonne", commente Eriksson. "Après la première course, nous avons trouvé des choses que nous pouvions encore améliorer. Quand il a été clair que Sérgio avait volé le départ, je ne lui ai pas mis trop de pression. je ne voulais pas trop user mes pneus avant."

Joel Eriksson, Callum Ilott, David Beckmann et Jake Hughes se sont tenus dans un mouchoir de poche tout au long de la course, sans que la hiérarchie n'évolue. Cependant, après la course, Callum Ilott a été disqualifié : sa monoplace ne disposait pas du kilo d'essence réglementaire dans le réservoir à la fin de l'épreuve, il n'y avait que 980 grammes.

David Beckmann a donc hérité de la troisième marche du podium depuis la septième position de la grille de départ, alors que Jake Hughes a signé une belle quatrième place pour un débutant.

Ralf Aron a mené une course solitaire jusqu'à la cinquième place, devançant George Russell, auteur d'une superbe remontée depuis la 16e place de la grille. Anthoine Hubert, Maximilian Günther, Ben Barnicoat et Nikita Mazepin complétaient les points.

Nick Cassidy et Alexander Sims auraient pu jouer le top 10 s'ils n'avaient pas bataillé l'un contre l'autre avec acharnement. Plusieurs contacts ont eu lieu entre les deux hommes, le troisième mettant un terme à la course du pilote Prema, suspension avant gauche endommagée.

Lando Norris, qui s'élançait des stands en raison de la réglementation sur les essais privés, n'a pu remonter qu'au 16e rang.

 Hockenheim - Course 2

 PiloteÉquipeTemps/Écart
1  Lance Stroll Prema Powerteam 35m50.860s
2  Joel Eriksson Motopark 4.727s
3  David Beckmann Mücke Motorsport 6.793s
4  Jake Hughes Carlin 7.466s
5  Ralf Aron Prema Powerteam 12.314s
6  George Russell Hitech GP 14.881s
7  Anthoine Hubert Van Amersfoort Racing 15.601s
8  Maximilian Günther Prema Powerteam 18.006s
9  Ben Barnicoat Hitech GP 24.546s
10  Nikita Mazepin Hitech GP 25.423s
11  Alexander Sims Hitech GP 25.887s
12  Niko Kari Motopark 26.697s
13  Guan Yu Zhou Motopark 30.402s
14  Sérgio Sette Câmara Motopark 31.325s
15  Mikkel Jensen Mücke Motorsport 35.049s
16  Lando Norris Carlin 35.673s
17  Pedro Piquet Van Amersfoort Racing 38.581s
18  Harrison Newey Van Amersfoort Racing 38.846s
19  Wing Chung Chang ThreeBond with T-Sport 1m04.448s
20  Daniel Ticktum Carlin 2 tours
-  Callum Ilott Van Amersfoort Racing Disqualifié
-  Nick Cassidy Prema Powerteam Abandon

Podium : le vainqueur Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 - Mercedes-Benz; le deuxième Joel Eriksson, Motopark Dallara F312 - Volkswagen; le troisième Callum Ilott, Van Amersfoort Racing Dallara F312 - Mercedes-Benz.

Podium : 1er Lance Stroll (Prema Powerteam), 2e Joel Eriksson (Motopark), 3e Callum Ilott (Van Amersfoort Racing)

Course 3

Lance Stroll n'était pas aussi bien placé sur la grille de départ de cette troisième course même s'il a hérité de la quatrième place de Lando Norris, ce dernier étant condamné à s'élancer des stands.

Joel Eriksson occupait la pole position devant Jake Hughes et Callum Ilott, mais le week-end catastrophique de ce dernier a continué. Ilott a complètement manqué son envol, se retrouvant 12e au premier tour, puis 18e au passage suivant avant de jeter l'éponge à la fin du 16e tour.

Stroll, en revanche, a pris un départ canon, s'immisçant entre Hughes et Ilott au départ pour prendre la deuxième place derrière Eriksson. D'emblée, le Canadien a mis une pression énorme au leader de la course, jusqu'à se hisser à sa hauteur à l'épingle dès le deuxième tour. Stroll s'est alors emparé de la tête et a ensuite construit un écart atteignant cinq secondes au 17e tour, écart qu'il a géré jusqu'à la fin de la course.

"J'ai pris un excellent départ de la quatrième place ; j'ai vu une opportunité de prendre la tête et j'ai tenté", commente le vainqueur. "Mon rythme était bon, j'ai creusé l'écart et je l'ai maintenu jusqu'au drapeau à damier." Eriksson, quant à lui, a facilement conservé la deuxième place.

Jake Hughes était troisième au premier tour avant de se faire dépasser par Nick Cassidy et Sérgio Sette Câmara dans une bataille entre les trois hommes. Hughes a mis la pression à Sette Câmara pendant une dizaine de tours avant de trouver l'ouverture.

Jake Hughes, Carlin Dallara F312 - Volkswagen
Jake Hughes (Carlin) devance Sérgio Sette Câmara (Motopark) et Alexander Sims (Hitech GP)

À ce stade, le pilote Carlin accusait six secondes de retard sur la Prema de Cassidy, écart qu'il a réduit à néant en sept tours. Auteur du meilleur tour en course, Hughes s'est emparé de la troisième place à deux tours de la fin, montant sur le podium pour son premier week-end en F3 Europe. Son rythme était enfin récompensé, l'Anglais reconnaissant qu'il n'avait pas fait suffisamment d'essais de départ avec sa nouvelle monture, d'où ses piètres envols.

Nick Cassidy a tout de même obtenu la quatrième place, alors que Sérgio Sette Câmara était en difficulté et a également cédé la cinquième place à Alexander Sims. Le Brésilien a créé un véritable bouchon derrière lui en deuxième moitié de course devant Ben Barnicoat, Ralf Aron, Maximilian Günther et Anthoine Hubert, qui ont complété le top 10 dans cet ordre, sans se dépasser.

George Russell a effectué une nouvelle remontée de la 15e à la neuvième place dans les cinq premiers tours avant d'être contraint à l'abandon, victime d'un problème technique.

Lando Norris n'est pas parvenu à gagner du terrain après avoir pris le départ des stands, mais a signé le deuxième meilleur tour en course.

Déçu par ses performances en 2016, en particulier depuis le début de l'année, Mikkel Jensen a tout simplement décidé de ne pas participer à cette dernière course de la saison.

 Hockenheim - Course 3

 PiloteÉquipeTemps/Écart
1  Lance Stroll Prema Powerteam 35m45.382s
2  Joel Eriksson Motopark 4.716s
3  Jake Hughes Carlin 11.297s
4  Nick Cassidy Prema Powerteam 13.924s
5  Alexander Sims Hitech GP 16.686s
6  Sérgio Sette Câmara Motopark 24.146s
7  Ben Barnicoat Hitech GP 24.777s
8  Ralf Aron Prema Powerteam 26.447s
9  Maximilian Günther Prema Powerteam 27.329s
10  Anthoine Hubert Van Amersfoort Racing 27.842s
11  Guan Yu Zhou Motopark 29.509s
12  Harrison Newey Van Amersfoort Racing 30.626s
13  Niko Kari Motopark 31.405s
14  Daniel Ticktum Carlin 32.766s
15  Pedro Piquet Van Amersfoort Racing 36.864s
16  Lando Norris Carlin 47.472s
17  Wing Chung Chang ThreeBond with T-Sport 1m06.494s
18  David Beckmann Mücke Motorsport 1 tour
-  Callum Ilott Van Amersfoort Racing Abandon
-  Nikita Mazepin Hitech GP Abandon
-  George Russell Hitech GP Abandon
-  Mikkel Jensen Mücke Motorsport Forfait

Podium : le vainqueur Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 - Mercedes-Benz; le deuxième Joel Eriksson, Motopark Dallara F312 - Volkswagen; le troisième Jake Hughes, Carlin Dallara F312 - Volkswagen; Rene Rosin, Prema Powerteam; Esteban Ocon

Podium : 1er Lance Stroll (Prema Powerteam), 2e Joel Eriksson (Motopark), 3e Jake Hughes (Carlin)

Nous vous donnons désormais rendez-vous ce mardi pour un article où vous retrouverez le classement des championnats pilotes et rookies ainsi que diverses statistiques sur cette saison 2016 qui vient de prendre fin !

Prochain article F3 Europe
Le tableau d'honneur de la F3 Europe 2016

Previous article

Le tableau d'honneur de la F3 Europe 2016

Next article

Les enjeux du week-end F3 - Les débuts d'un prodige ?

Les enjeux du week-end F3 - Les débuts d'un prodige ?

À propos de cet article

Séries F3 Europe
Événement Hockenheim
Lieu Hockenheimring
Pilotes Jake Hughes , Lance Stroll , George Russell , Maximilian Günther , Joel Eriksson
Équipes Prema Powerteam
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Analyse