Menezes, un crash qui aurait pu tourner au drame?

Encore une fois, le dernier meeting de F3 Europe a été marqué par les accidents, sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Le plus impressionnant d'entre eux était sans aucun doute celui de Gustavo Menezes.

Menezes se battait pour le quatrième place face à Brandon Maïsano et a porté une attaque à l'intérieur au freinage des Combes, mais le Français a continué à se diriger dans cette direction, provoquant l'envol de la Carlin dans un accident particulièrement spectaculaire.

"La course se passait vraiment bien," relate Menezes. "Maïsano et moi nous battions depuis l'Arrêt de Bus, et je l'ai bien préparé : j'avais une aspiration énorme, donc j'étais sûrement 10-15 km/h plus rapide."

Lire aussi - Les pilotes de F3 Europe toujours aussi dangereux?

"Il a clairement montré qu'il allait me bloquer, mais c'était un peu tard pour que je repasse à l'extérieur, donc j'ai clairement montré que j'allais à l'intérieur. On nous dit que si une portion de la voiture est à côté, il faut laisser la place, et mon aileron avant était déjà à côté de son pneu arrière."

D'où le contact. Cependant, le plus inquiétant reste le fait que l'arceau de sécurité, qui surplombe la monoplace, se soit cassé. Par conséquent, la tête de Menezes était en contact avec le sol lorsque sa voiture est retombée : les conséquences auraient pu être dramatiques.

"C'est arrivé très vite, j'ai décollé ; je pensais que j'allais retomber, mais je ne retombais pas," poursuit l'Américain. "Puis, quand j'ai commencé à voir de l'herbe, je me suis dit 'Ok, je suis en train d'atterrir', et ma tête a effleuré le sol. Je disais à la radio, 'Sortez-moi de la parce que la voiture est sur ma tête, ça fait super mal'."

Lire aussi - Rosenqvist - Ils se croient dans un jeu vidéo!

Par la suite, les commissaires de piste ont remis la Carlin à l'endroit alors que Menezes était encore dans la voiture, mais celui-ci a minimisé l'incident.

"Beaucoup de gens en ont parlé, mais les gars m'ont demandé si j'allais bien, et vu comme la suspension était tordue, les pneus ont pris tout l'impact : je n'ai rien senti. Par contre, c'était funky, je n'ai pas envie que ça se reproduise!"

Tout est bien qui finit bien. Le fait que la tête de Menezes ait été en contact avec le sol est toutefois inquiétant et pourrait appeler à des modifications techniques pour éviter que cette mésaventure ne se reproduise.

 

A propos de cet article
Séries F3 Europe
Pilotes Gustavo Menezes
Équipes Carlin
Type d'article Actualités
Tags accident, crash, menezes, reaction