Le point F3 - Norris s'illustre, Ilott faiblit

Grâce à deux succès à Spa-Francorchamps, Lando Norris est devenu le premier pilote à remporter cinq victoires cette saison, se rapprochant dangereusement de la tête du championnat. Callum Ilott, lui, a encore perdu du terrain.

Le point F3 - Norris s'illustre, Ilott faiblit

Course 1 - Norris de bout en bout

Avec trois pole positions, Lando Norris s'était mis dans une position idéale pour les courses de ce week-end, mais le pilote Carlin a régulièrement manqué ses départs cette saison.

Il n'en a rien été cette fois, et Norris a conservé la tête de la course à l'extinction des feux, même si l'aspiration dans la ligne droite de Kemmel l'a vu menacé par Callum Ilott. Ce dernier n'a toutefois pas pu tenter de dépassement aux Combes, où il est sorti large, a décollé sur un vibreur et est venu accrocher Jake Hughes. C'était l'abandon pour le pilote Hitech GP, suspension arrière gauche brisée, alors qu'Ilott a écopé d'un drive through.

Maximilian Günther et Nikita Mazepin se sont donc lancés à la poursuite de Norris pour la victoire, mais contrairement à ce que l'on pouvait attendre, Mazepin était plus rapide que le leader du championnat et lui a chipé la deuxième place au septième tour par l'extérieur aux Combes.

Quant à Norris, il n'a jamais été menacé en tête de la course, creusant un écart de près de trois secondes au drapeau à damier. "Nikita a commencé à me rattraper légèrement donc j'ai dû commencer à attaquer un peu, mais ensuite, j'ai creusé l'écart et j'ai pu me détendre. C'était une très bonne course", commente le protégé de McLaren.

Lando Norris, Carlin Dallara F317 - Volkswagen
Lando Norris (Carlin) en tête devant Maximilian Günther (Prema Powerteam) et Nikita Mazepin (Hitech GP)

La deuxième place était un résultat marquant pour Nikita Mazepin, dont la première saison en F3 Europe avait été très difficile, alors que Maximilian Günther a marqué des points précieux avec la troisième position.

Tombé au cinquième rang suite à son contact avec Hughes, Callum Ilott a dépassé Ralf Aron pour la quatrième position avant de devoir purger son drive through, et a fini la course 14e. Aron n'est toutefois pas parvenu à se maintenir à ce niveau, rétrogradant hors des points, et c'est un Daruvala bien remonté du septième rang qui s'est emparé de la quatrième place devant Joey Mawson, auteur d'une course plus calme.

Quatorzième sur la grille, Mick Schumacher a gagné cinq places au premier tour avant de se classer sixième, devançant Harrison Newey et Ferdinand Habsburg.

Les qualifications s'étaient mal passées pour le candidat au titre Joel Eriksson avec la 12e position, mais malgré quelques dépassements spectaculaires en début de course, le Suédois n'a pu faire mieux que neuvième.

Spa-Francorchamps - Course 1

 PiloteÉquipeTemps/Écart
1  Lando Norris Carlin 36m47.067s
2  Nikita Mazepin Hitech GP 2.807s
3  Maximilian Günther Prema Powerteam 6.665s
4  Jehan Daruvala Carlin 9.593s
5  Joey Mawson Van Amersfoort Racing 10.014s
6  Mick Schumacher Prema Powerteam 10.759s
7  Harrison Newey Van Amersfoort Racing 16.620s
8  Ferdinand Habsburg Carlin 18.748s
9  Joel Eriksson Motopark 19.387s
10  Pedro Piquet Van Amersfoort Racing 20.427s
11  Ralf Aron Hitech GP 21.656s
12  Guan Yu Zhou Prema Powerteam 23.982s
13  Keyvan Andres Soori Motopark 24.759s
14  Callum Ilott Prema Powerteam 28.319s
15  Marino Sato Motopark 33.085s
16  Ameya Vaidyanathan Carlin 33.969s
Ab  Jake Hughes Hitech GP  
Ab  David Beckmann Motopark  

Podium : le vainqueur Lando Norris, Carlin Dallara F317 - Volkswagen

Le vainqueur Lando Norris (Carlin)

Course 2 - Chevauchée fantastique pour Habsburg

Encore une fois, Lando Norris a réalisé un bon départ depuis la pole position, mais à Spa-Francorchamps, ça ne fait pas tout. Callum Ilott a pris son aspiration dans la ligne droite de Kemmel et a pu passer devant juste avant le virage des Combes, où Guan Yu Zhou a porté une attaque sur le poleman.

Las, les deux hommes se sont accrochés dans un incident qui allait valoir à Norris une pénalité sur la grille de départ le lendemain. Tous deux ont été contraints à l'abandon.

"C'était ma faute", reconnaît le pilote Carlin. "Je ne savais simplement pas à quoi m'attendre parce que je n'avais pas encore abordé le virage 5 en suivant quelqu'un. J'avais Günther juste derrière moi, j'étais juste derrière Callum, donc j'ai dû attendre que Günther freine pour pouvoir freiner, parce qu'il aurait pu me percuter. Au moment pù j'ai tourné, j'ai bloqué la roue avant droite, ce qui m'a fait sous-virer, et j'ai accroché Joe [Zhou, ndlr]. Je lui ai présenté mes excuses."

Le départ
Le peloton arrive aux Combes au premier tour, avec Norris (#31) et Zhou (#8) !

Cette course a d'ailleurs été un festival de dépassements à Kemmel et aux Combes, dont le principal acteur fut Ferdinand Habsburg. Constant mais discret depuis le début de la saison, l'héritier du trône d'Autriche-Hongrie est remonté de la huitième place sur la grille... jusqu'à la victoire, prenant l'avantage successivement sur Ralf Aron, Jehan Daruvala, Jake Hughes, Callum Ilott et Maximilian Günther !

"C'était vraiment une course fun", déclare Habsburg, dont il faut souligner qu'il avait fait le pari d'utiliser ses quatre pneus neufs restants dans cette course en espérant de la pluie le lendemain. "J'ai pris un départ incroyable mais j'ai un peu manqué de chance aux Combes, mais je suis revenu. J'avais beaucoup d'adhérence et de confiance dans la voiture."

"J'ai eu de très bonnes sensations à partir du dixième tour ; je me suis dit que j'avais de bonnes chances donc j'ai tenté, et ça a parfaitement marché."

Joel Eriksson, Motopark Dallara F317 - Volkswagen
Joel Eriksson (Motopark) dans sa superbe remontée

C'est pourtant un beau duel qui se dessinait entre Maximilian Günther et Callum Ilott, les deux hommes s'étant échangé la première place en début de course, mais tous deux ont perdu du terrain par la suite – Günther est monté sur la troisième marche du podium, mais Ilott a chuté au sixième rang !

Si la performance de Habsburg a été remarquée, elle n'était pas la seule à sortir de l'ordinaire. Le candidat au titre Joel Eriksson a également réalisé une remontée époustouflante depuis la 12e place de la grille pour franchir le drapeau à damier en deuxième position avec un bon départ et six dépassements à la clé également.

Jake Hughes a pris la quatrième place juste devant un trio composé de Nikita Mazepin, Jehan Daruvala et Callum Ilott, le Russe prenant l'avantage sur l'Indien dans le tout dernier virage de la course. Mazepin a toutefois écopé de deux secondes de pénalité pour avoir tassé Mick Schumacher dans l'herbe et a rétrogradé au septième rang. Schumacher s'est classé neuvième, entre Ralf Aron et Joey Mawson.

Spa-Francorchamps - Course 2

 PiloteÉquipeTemps/Écart
1  Ferdinand Habsburg Carlin 35m38.003s
2  Joel Eriksson Motopark 2.117s
3  Maximilian Günther Prema Powerteam 3.557s
4  Jake Hughes Hitech GP 4.321s
5  Jehan Daruvala Carlin 7.920s
6  Callum Ilott Prema Powerteam 8.925s
7  Nikita Mazepin Hitech GP 9.787s
8  Ralf Aron Hitech GP 10.048s
9  Mick Schumacher Prema Powerteam 12.721s
10  Joey Mawson Van Amersfoort Racing 13.328s
11  Marino Sato Motopark 20.424s
12  Keyvan Andres Soori Motopark 20.923s
13  Harrison Newey Van Amersfoort Racing 21.468s
14  Ameya Vaidyanathan Carlin 26.304s
15  David Beckmann Motopark 1 tour
Ab  Pedro Piquet Van Amersfoort Racing  
Ab  Guan Yu Zhou Prema Powerteam  
Ab  Lando Norris Carlin  

Podium : le vainqueur Ferdinand Habsburg, Carlin, Dallara F317 - Volkswagen

Le vainqueur Ferdinand Habsburg (Carlin)

Course 3 - La revanche de Norris

Ayant écopé de trois places de pénalité sur la grille pour son accrochage avec Guan Yu Zhou lors de la course précédente, Lando Norris s'est élancé du côté sale de la deuxième ligne, Callum Ilott héritant de la pole position.

Ilott a toutefois été impuissant face à l'aspiration dont disposaient ses rivaux dans la ligne droite de Kemmel et a perdu trois places au premier tour. Guan Yu Zhou a pris la tête devant Maximilian Günther et Lando Norris, qui s'est rapidement défait de l'Allemand, avant que celui-ci ne s'accroche avec Jake Hughes dans un spectaculaire accident au niveau, encore une fois, de la ligne droite de Kemmel. La course a été neutralisée par le Safety Car.

Dès le restart, Norris a pris l'avantage sur Zhou aux Combes avant de se constituer rapidement une avance confortable pour s'imposer avec plus de deux secondes d'avance. "Tout ce que je pouvais faire pour rattraper la Course 2, c'était gagner, et c'est ce que j'ai fait," commente le pilote Carlin. "C'était une course vraiment fun. Je ne pense pas que ça ait forcément été une mauvaise chose de partir quatrième. J'ai pris un bon départ, c'est un autre point positif de ce week-end."

Guan Yu Zhou, Prema Powerteam, Dallara F317 - Mercedes-Benz
Guan Yu Zhou (Prema Powerteam) devant Maxililian Günther (Prema Powerteam) et Lando Norris (Carlin) au deuxième tour

Callum Ilott, quant à lui, a connu une course étrange. Très en forme dans les premiers tours, l'Anglais a dépassé Günther et Zhou pour s'emparer de la deuxième place avant de souffrir de la dégradation de ses pneus arrière, si bien qu'il a été débordé par ce même Zhou et par un certain Joel Eriksson, auteur d'une nouvelle remontée phénoménale depuis la dixième place sur la grille jusqu'à la deuxième marche du podium, avec cinq dépassements à la clé.

Impuissant face à Eriksson, Jehan Daruvala complétait le top 5 devant Ferdinand Habsburg, sorti vainqueur d'une bataille acharnée avec la Hitech de Ralf Aron. Suivaient Mick Schumacher, Harrison Newey et Joey Mawson.

Spa-Francorchamps - Course 3

 PiloteÉquipeTemps/Écart
1  Lando Norris Carlin 35m36.677s
2  Joel Eriksson Motopark 2.393s
3  Guan Yu Zhou Prema Powerteam 4.142s
4  Callum Ilott Prema Powerteam 4.701s
5  Jehan Daruvala Carlin 7.890s
6  Ferdinand Habsburg Carlin 10.177s
7  Ralf Aron Hitech GP 10.973s
8  Mick Schumacher Prema Powerteam 11.957s
9  Harrison Newey Van Amersfoort Racing 12.643s
10  Joey Mawson Van Amersfoort Racing 17.728s
11  Nikita Mazepin Hitech GP 17.937s
12  Pedro Piquet Van Amersfoort Racing 19.265s
13  Keyvan Andres Soori Motopark 22.633s
14  Marino Sato Motopark 23.646s
15  Ameya Vaidyanathan Carlin 24.534s
16  David Beckmann Motopark 1m22.498s
Ab  Maximilian Günther Prema Powerteam  
Ab  Jake Hughes Hitech GP  

Podium : le vainqueur Lando Norris, Carlin Dallara F317 - Volkswagen

Le vainqueur Lando Norris (Carlin)

Championnat

Lando Norris a fait la bonne opération du week-end grâce à ses deux victoires, qui lui rapportent 50 points et lui permettent de prendre la deuxième place en réduisant l'écart sur le leader Maximilian Günther.

Quatrième membre du quatuor de tête, Callum Ilott perd de plus en plus de terrain, n'ayant marqué que 24 points lors des six dernières courses... contre 57 pour Eriksson, 88 pour Günther et 90 pour Norris !

Championnat de F3 Europe après 18 courses sur 30

 PiloteÉquipePointsCoursesVictoiresPodiums
1 Germany Maximilian Günther Prema Powerteam 266 18 4 11
2 United Kingdom Lando Norris (R) Carlin 248 18 5 12
3 Sweden Joel Eriksson Motopark 240 18 4 8
4 United Kingdom Callum Ilott Prema Powerteam 186 18 3 7
5 India Jehan Daruvala (R) Carlin 138 18 1 3
6 United Kingdom Jake Hughes (R) Hitech GP 100 18   3
7 China Guan Yu Zhou Prema Powerteam 99 18   3
8 Austria Ferdinand Habsburg (R) Carlin 93 18 1 2
9 Estonia Ralf Aron Hitech GP 80 18   1
10 United Kingdom Harrison Newey Van Amersfoort Racing 75 18    
11 Germany Mick Schumacher (R) Prema Powerteam 69 18   1
12 Russia Nikita Mazepin Hitech GP 52 18   1
13 Australia Joey Mawson (R) Van Amersfoort Racing 48 18    
14 Brazil Pedro Piquet Van Amersfoort Racing 45 18   1
15 United Kingdom Jake Dennis Carlin 41 9   1
16 Germany David Beckmann Motopark 28 18    
17 Japan Tadasuke Makino (R) Hitech GP 10 15    
18 Japan Marino Sato (R) Motopark 0 18    
19 Germany Keyvan Andres Soori (R) Motopark 0 18    
20 India Ameya Vaidyanathan (R) Carlin 0 3    

(R) = Rookie

La prochaine étape de la F3 Europe sera le circuit de Zandvoort, les 19 et 20 août.

Action dans le Raidillon
partages
commentaires
Les enjeux F3 - Norris sur son nuage ?

Article précédent

Les enjeux F3 - Norris sur son nuage ?

Article suivant

Les enjeux F3 - Günther voit la vie en rose

Les enjeux F3 - Günther voit la vie en rose
Charger les commentaires