Le point sur les futurs pilotes F3 2018

partages
commentaires
Le point sur les futurs pilotes F3 2018
Par : Benjamin Vinel
Co-auteur: Marcus Simmons
15 sept. 2017 à 08:36

De nombreux pilotes frappent à la porte de la F3 Europe pour 2018. Trois d'entre eux ont fait leurs débuts lors de la dernière manche en date, au Nürburgring.

Sacha Fenestraz, Carlin Dallara F317 - Volkswagen
Sacha Fenestraz, Carlin Dallara F317 - Volkswagen
Max Defourny, Van Amersfoort Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Max Defourny, Van Amersfoort Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Petru Florescu, Campos Racing
Petru Florescu, Motopark Dallara F317 - Volkswagen
Marcus Armstrong, Prema Powerteam
Marcus Armstrong, Prema Powerteam
Juri Vips, Prema Powerteam
Juri Vips, Prema Powerteam

Sacha Fenestraz a particulièrement brillé avec l'écurie Carlin en se qualifiant quatrième pour la Course 1, même s'il s'est rendu coupable d'une collision dans celle-ci, avant de marquer le point de la dixième place en Course 3.

"La F3 est l'une des options : il y a le GP3 et il y a la F3", déclare Fenestraz pour Motorsport.com. "La F3 est un très bon championnat, la voiture est tout simplement géniale. J'avais beaucoup à apprendre ce week-end, ça s'est parfois mal passé, mais j'ai appris en permanence. Avec mon management ADD Motorsports, nous devons voir ce qui est le mieux pour moi."

Max Defourny, qui évoluait chez Van Amersfoort Racing dans les monts de l'Eifel, a marqué deux points le dimanche après-midi et est monté sur le podium des rookies. Le Belge, qui a testé avec VAR cet été à Brno et à Spa, commente : "Tout reste ouvert, cela dépend juste des opportunités, et pour l'instant, on dirait que la F3 et le GP3 resteront solides l'an prochain." Il espère participer au dernier meeting de la saison de F3 Europe, à Hockenheim.

Petru Florescu, quant à lui, était également présent au Nürburgring pour préparer une probable campagne complète chez Motopark en 2018, mais ne s'est pas fait remarquer en bien, avec un total de cinq sanctions. Un retard de 15 minutes au briefing des pilotes, deux excès de vitesse dans les stands, une chicane coupée et un drapeau à damier franchi à deux reprises en Course 1 lui ont valu un drive through et quatre amendes dont le total culmine à 2050€. Il fait également l'objet d'une enquête des commissaires pour des essais illégaux à Hockenheim.

Prema compte sur ses pilotes de F4

Du côté de Prema Powerteam, écurie qui n'aligne qu'un débutant cette saison, deux potentiels rookies sont sur les rangs. Marcus Armstrong et Jüri Vips évoluent au sein de l'écurie transalpine dans les championnats d'ADAC F4 et de F4 Italie, le protégé de Ferrari se trouvant en tête du championnat allemand tandis que l'Estonien mène la série au pays de Dante. Tous deux ont récemment testé en F3 avec Prema à Magny-Cours.

"Bien sûr, depuis nos équipes de F4, c'est l'étape logique de monter les échelons avec notre écurie", déclare René Rosin, directeur de Prema Powerteam. "Ils ont fait du très bon travail et se sont vite adaptés aux voitures. Bien sûr, c'est une grande marche à monter, mais je suis sûr que nous allons tester avec eux davantage à l'avenir. Je veux avoir soit Jüri, soit Marcus, ou même les deux, dans mon équipe en F3."

Deux autres pilotes de pointe de Formule Renault Eurocup, Robert Schwartzman et Gabriel Aubry, ont également resté avec Prema récemment.

À noter que parmi les 18 pilotes qui ont été engagés pour la saison 2017 en entier, dix disputent leur première campagne complète en F3 Europe.

Prochain article F3 Europe

Next article

Ticktum évoque sa suspension d'un an et le cas Vettel

Ticktum évoque sa suspension d'un an et le cas Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries F3 Europe
Pilotes Sacha Fenestraz , Max Defourny , Jüri Vips , Petru Florescu , Marcus Armstrong
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités