Rosenqvist - Ils se croient dans un jeu vidéo!

À Spa-Francorchamps, encore une fois, les pilotes de F3 Europe ont fait preuve d'un pilotage très agressif, voire dangereux.

La principale victime en a été l'expérimenté Felix Rosenqvist. Disputant sa cinquième saison dans la discipline et faisant partie des quatre candidats au titre, le Suédois s'est tout simplement fait accrocher trois fois en trois courses! Lors de la première course du weekend, il a été heurté par Antonio Giovinazzi dans leur lutte pour la tête de la course et ne s'est classé que deuxième, tandis que l'Italien était contraint à l'abandon.

Lors de la deuxième manche, il a été la victime de l'incroyable manœuvre de Lance Stroll, tassé dans l'herbe avec un autre de ses rivaux par le Canadien, ce qui a provoqué un accrochage à 300 km/h entre les trois hommes qui luttaient pour la tête de la course.

Enfin, dans la dernière course, il se battait face à Markus Pommer pour la troisième place lorsque l'Allemand l'a percuté et l'a envoyé en tête-à-queue au premier virage. Pommer a écopé d'un drapeau noir et Rosenqvist est remonté à la cinquième place.

Lire aussi - Les pilotes de F3 Europe toujours aussi dangereux?

Ayant perdu de nombreux points dans les incidents du weekend, le pilote Prema Powerteam ne décolère pas. "Pour être honnête, je pense que c'est le pire pilotage que j'aie jamais vu," déclare Rosenqvist au sujet de ses concurrents de F3.

"C'est juste impossible de courir avec certains de ces gars-là, peu importe à quel point on fait attention. Je faisais très attention dans la dernière course et un pilote qui venait de recevoir un drive through m'a quand même envoyé en tête-à-queue. C'est vraiment dommage, parce que le championnat est fantastique et les organisateurs font de leur mieux pour résoudre ces problèmes."

C'est le pire pilotage que j'aie jamais vu

Felix Rosenqvist

Le prochain meeting aura lieu au Norisring, un tracé dont les caractéristiques inquiètent particulièrement Rosenqvist. "Certains des nouveaux gosses ont l'air de se croire dans un jeu vidéo," lâche-t-il. "C'est un circuit entre les murs avec beaucoup d'aspiration et de gros freinages, et je dois reconnaître que je suis inquiet d'y aller."

"Il est possible de courir à un plus haut niveau et de le faire de façon respectable : Charles [Leclerc, leader du championnat] en est un bon exemple." Leclerc est en effet en tête du championnat à seulement dix-sept ans, pour ce qui est sa deuxième saison en monoplace. Le Monégasque est bien loin des errances de Stroll, âgé de seize ans et à l'origine de plusieurs gros crashs de ces derniers meetings.

A propos de cet article
Séries F3 Europe
Pilotes Felix Rosenqvist
Équipes Prema Powerteam
Type d'article Actualités
Tags accidents, incidents, polémique