À l'Arctic X-Prix, Abt Cupra s'est battu avec ses armes

Le pilote Abt Cupra en Extreme E, Mattias Ekström, reconnaît que l'équipe a dû se battre avec des "armes inoffensives" lors de l'Arctic X-Prix, alors que sa demi-finale a été interrompue par un arbre de transmission cassé.

À l'Arctic X-Prix, Abt Cupra s'est battu avec ses armes

Mattias Ekström et sa nouvelle coéquipière titulaire, Jutta Kleinschmidt, victorieuse du Dakar en 2001, ont été les plus rapides des neuf équipes présentes au Groenland, en prenant la tête de la séance d'essais libres du vendredi avec une avance de 22,384 secondes.

Le duo expérimenté a également été le plus rapide à effectuer le changement de pilote obligatoire et s'est remarquablement qualifié pour la deuxième place au classement général, malgré l'éclatement de deux pneus durant le contre-la-montre en deux étapes du samedi après-midi.

Ekström a pu ramener l'Odyssey 21 E-SUV de l'équipe jusqu'à la zone de changement de pilote et, avec un membre de l'équipe Abt Cupra, a tenté de soulever le tout-terrain électrique de 1650 kg pour remplacer les deux jantes endommagées de l'essieu arrière.

Bien que Kleinschmidt ait pu monter à bord de la voiture pour préparer son tour, l'Allemande n'a pas pu courir lorsque les réparations nécessaires n'ont pu être effectuées dans la zone dédiée.

L'Abt Cupra était cependant prête à disputer la deuxième demi-finale le dimanche matin, Kleinschmidt prenant le départ de la course depuis le côté droit d'une grille à trois voitures. L'Allemande s'est bien envolée et a conservé la tête au sprint jusqu'au premier point de passage, mais la voiture a ensuite subi une défaillance de l'arbre de transmission standardisé sur le côté arrière droit après seulement six secondes de course.

Lire aussi :

Le jour de son anniversaire, elle a pu terminer son tour pour passer le relais à Ekström, qui a guidé la voiture en difficulté jusqu'à l'arrivée. Le Suédois, qui connaît bien l'écurie puisqu'il pilote également en Pure ETCR, a déclaré : "Malheureusement, nous avons vécu une autre demi-finale malheureuse aujourd'hui car l'arbre de transmission a lâché après seulement quelques secondes. Nous avons donc combattu avec des armes inoffensives et n'avions aucune chance de nous qualifier pour la finale. Le jour de la course n'a donc absolument pas été celui que nous avions espéré. Ce qui reste, ce sont les impressions de notre visite au Groenland et bien sûr beaucoup de données. Nous allons tout analyser très attentivement et ensuite attaquer à nouveau en Sardaigne, à la fin du mois d'octobre".

Avant la troisième manche de la saison inaugurale d'Extreme E en Sardaigne, le Island X-Prix, qui se déroulera les 23 et 24 octobre, Kleinschmidt a ajouté : "C'est mon anniversaire aujourd'hui, mais malheureusement nous n'avons pas eu le cadeau que nous espérions. La piste ici au Groenland était extrêmement exigeante pour les voitures, nous l'avons vu dans de nombreux incidents au cours des derniers jours. Nous avons été touchés en demi-finale après seulement quelques mètres, c'était tout simplement hors de notre contrôle. Le côté positif, c'est que nous avons vu que nous sommes sur la bonne voie lorsque tout fonctionne bien. Nous voulons et nous allons le prouver en Sardaigne".

partages
commentaires

Related video

Andretti United met fin au règne de Rosberg en Extreme E

Article précédent

Andretti United met fin au règne de Rosberg en Extreme E

Article suivant

Selon Ekström, la polyvalence est essentielle pour le titre de Pure ETCR

Selon Ekström, la polyvalence est essentielle pour le titre de Pure ETCR
Charger les commentaires