Live Texte
Formule 1 GP de Monaco

LIVE - Le GP d'Espagne en direct

Suivez en direct commenté et en intégralité sur Motorsport.com le Grand Prix d'Espagne de Formule 1.

Bien que Max Verstappen soit dominateur depuis le début du week-end, c'est un Grand Prix d'Espagne particulièrement intéressant qui s'annonce avec une grille chamboulée. Après avoir subi l'ignominie d'une élimination en Q1, Charles Leclerc va s'élancer depuis la voie des stands, Ferrari ayant enfreint le régime de parc fermé pour tenter de comprendre ce qui cloche sur la Ferrari SF-23 du Monégasque. Celle-ci est par ailleurs équipée d'une nouvelle unité de contrôle électronique et d'une nouvelle batterie.

Lire aussi :

Auteurs de contre-performances en qualifications, Sergio Pérez et George Russell sont respectivement 11e et 12e sur la grille et vont eux aussi devoir remonter. En conséquence, c'est Carlos Sainz qui accompagne Max Verstappen en première ligne, devant un Lando Norris qui n'en croyait pas ses yeux : le pilote McLaren n'espérait pas se hisser à ce niveau. Suivent Lewis Hamilton, Lance Stroll, Esteban Ocon, Nico Hülkenberg et Fernando Alonso. Qualifié quatrième, Pierre Gasly a reçu deux pénalités de trois places pour avoir gêné Verstappen et Sainz en Q1, il s'élance donc dixième et va tenter de rebondir ce dimanche.

Le départ sera particulièrement intéressant avec un côté pair de la piste donnant généralement nettement moins d'adhérence et une pleine charge de 700 mètres avant le premier virage, qui laisse le temps de prendre l'aspiration. La hiérarchie pourrait donc être chamboulée au premier tour.

La stratégie jouera également un rôle crucial puisque Pirelli n'envisage pas que les 66 tours de course puissent être parcourus avec un seul arrêt au stand, et considère même une stratégie à trois changement de pneus comme une option plausible. Les gommes vont souffrir comme elles n'avaient pas souffert depuis 20 ans sur la piste catalane, qui est désormais débarrassée de tous ses virages lents : l'enchaînement extrêmement rapide des deux dernières courbes est de retour.

Les dix derniers vainqueurs

Année Pilote Écurie
2022
Netherlands Max Verstappen Austria Red Bull
2021
United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2020
United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2019 United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2018 United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2017 United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2016 Netherlands Max Verstappen Austria Red Bull
2015 Germany Nico Rosberg Germany Mercedes
2014 United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2013 Spain Fernando Alonso Italy Ferrari

Par: Benjamin Vinel

Statut: Arrêté
Merci à toutes et à tous d'avoir suivi ce Grand Prix sur Motorsport.com, restez connectés pour consulter toutes les réactions et actualités !
Pérez, Sainz, Stroll, Alonso, Ocon, Tsunoda et Zhou complètent le top 10, mais la pénalité du Japonais permet au Chinois d'hériter de la neuvième place. Gasly marque le dernier point disponible.
Il s'impose avec 24 secondes d'avance sur Hamilton, Russell étant relégué à 32 secondes. C'est le premier double podium de l'année pour Mercedes.
Verstappen compte 20 secondes d'avance sur Hamilton et doit se tenir à carreau quant au respect des limites de la piste.
Pénalité pour Tsunoda, qui a tassé Zhou hors de la piste ! Il occupe la neuvième place mais va dégringoler hors du top 10, au profit du Chinois et de Gasly.
Pendant ce temps, Alonso fait savoir à Aston Martin qu'il ne va pas attaquer Stroll pour la sixième place.
Pérez est actuellement en tête du vote pour le Pilote du Jour avec 17% des suffrages. À vrai dire, on se demande ce qu'il a fait d'exceptionnel.
Attention à Gasly, onzième, qui n'est pas si loin derrière. Leclerc est douzième.
Verstappen mène donc devant Hamilton, Russell, Pérez, Sainz, un top 5 qui semble être figé pour le reste de l'épreuve. Le suspense perdure pour la sixième place de Stroll, menacée par son coéquipier Alonso, alors que ça bataille fort pour la neuvième position entre Tsunoda et Zhou, qui vient de se faire tasser hors de la piste au premier virage. Ocon est huitième.
Verstappen a chaussé les tendres à son tour et a repris la piste avec plus de 16 secondes d'avance sur Hamilton.
Verstappen a 40 secondes d'avance sur Hamilton, il peut faire un second arrêt tranquillement pour assurer la victoire.
"Ces pneus durs n'ont pas d'adhérence, je glisse partout !" se plaint Verstappen, alors qu'Alonso chipe la septième place à Ocon.
Hamilton rentre au stand à 16 tours du but. Pérez fait de même, les deux pilotes étant équipés de tendres.
Alonso fait le spectacle ! Le pilote Aston Martin s'est défait coup sur coup de Zhou et de Tsunoda, certes lors de dépassements pas franchement palpitants à l'aide du DRS. Prochaine cible : son ancien équipier, Ocon.
Deuxième avertissement à Verstappen pour les limites de la piste, la prochaine infraction entraînera une pénalité de cinq secondes.
Russell dans les stands ! Ce seront bien deux arrêts pour Mercedes. Il chausse des pneus tendres pour les 21 derniers tours et repart dans un no man's land, quatrième entre Pérez et Sainz.
Alonso passe en durs et repart dixième, alors que Magnussen signe le meilleur tour en course avec des mediums neufs. Il est 19e.
"Je suis en grande difficulté au freinage, le train avant surchauffe", déplore Verstappen à la radio. Il reste légèrement plus rapide que les Mercedes.
Les Ferrari sont toutes deux dans les stands au terme de ce 41e tour, elles repartent en durs. Sainz est sixième, Leclerc 14e.
Leclerc n'a que 20 secondes d'avance sur la 14e place occupée par Gasly, les points vont être difficiles à décrocher.
Tous les pilotes ont fait un second arrêt, sauf ceux du top 7 : Verstappen, Hamilton, Russell, Sainz, Pérez, Alonso et Leclerc.
Russell a trouvé l'ouverture sur Sainz, alors que Stroll et Tsunoda font leur second changement de pneus. L'un passe en durs, l'autre en mediums, et ils sont désormais 13e et 14e.
Pendant ce temps, Russell revient fort sur Sainz et sera bientôt dans sa zone DRS, tandis que Pérez double Ocon.
"Quelqu'un d'autre rapporte de la pluie ? Je crois que c'est de la transpiration à l'intérieur de mon casque !" admet désormais Russell.

29e tour sur 66 :

1. VER
2. HAM +12s
3. SAI +14s
4. RUS +20s
5. STR +24s
6. OCO +26s
7. TSU +27s
8. ALO +30s

Hamilton a déjà pris l'avantage sur Sainz, il est désormais deuxième à 11 secondes de Verstappen.

Pérez est le dernier pilote à effectuer son premier arrêt, lui aussi chausse les durs.
Rain