10 champions, 14 titres : God save the Brits!

partages
commentaires
10 champions, 14 titres : God save the Brits!
26 juin 2013 à 11:30

La F1 pose les valises ce weekend au sein de son berceau historique

La F1 pose les valises ce weekend au sein de son berceau historique. Sans même parler du nombre d’équipes basées en Angleterre ou du fait que seuls nos voisins d’Outre-Manche ont une semaine nationale du sport auto, le palmarès de l’histoire de la F1 est plus marqué par la Grande-Bretagne que par n’importe quel autre pays, en dépit des efforts allemands de ces dernières années dominées par Schumacher et Vettel!

La Grande-Bretagne est donc la nation la plus titrée au championnat pilotes. Avec 14 sacres pour ses pilotes, elle devance l’Allemagne (10 titres) et le Brésil (8).

A la différence de l’Allemagne, cependant, qui a collecté ses 10 titres mondiaux avec seulement 2 pilotes, et dans l’histoire récente de la F1 (7 avec Schumacher en 1994, 1995, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004) et Vettel (2010, 2011 et 2012), la Grande-Bretagne est installée dans le paysage des champions depuis belle lurette.

Le premier titre British revient à Mike Hawthorn, en 1958. Les années 1960 seront totalement sous le joug de légendaires pilotes tels que Graham Hill (1962, 1968), Jim Clark (1963, 1965), John Surtees (1964) et Jackie Stewart (1969, puis 1971 et 1973), tous originaires du Royaume-Uni.

James Hunt (1976), Nigel Mansell (1992), Damon Hill (1996), Lewis Hamilton (2008) et Jenson Button (2009) viennent compléter une sensationnelle liste de champions, seules les années 1980 ne rapportant aucun titre à la nation de la Reine. Au total, la F1 a couronné 10 champions britanniques.

Le Brésil, troisième nation la plus titrée, a collecté ses 8 titres avec 3 champions : Ayrton Senna, Nelson Piquet et Emerson Fittipaldi. La France n’a connu qu’un champion (Alain Prost), ayant ramené quatre couronnes mondiales dans l’Hexagone...

Prochain article Formule 1
Quand la F1 craignait pour la vie de Maria de Villota

Previous article

Quand la F1 craignait pour la vie de Maria de Villota

Next article

[Photos] Le GP de Grande-Bretagne 2012 en images

[Photos] Le GP de Grande-Bretagne 2012 en images