10 choses à connaître sur le Grand Prix des États-Unis

partages
commentaires
10 choses à connaître sur le Grand Prix des États-Unis
18 oct. 2016 à 12:30

Le circuit d’Austin au Texas sera le théâtre ce week-end de la 38e édition du Grand Prix de Formule 1 des États-Unis.

Diapo
Liste

Montagnes russes

Montagnes russes
1/10

Photo de: XPB Images

Le Circuit des Amériques (COTA), long de 5,513 km et possédant 20 virages, est situé près de la ville d’Austin au Texas. Il a été artificiellement vallonné lors de sa construction. Il y a 41 mètres de différence entre le point le plus bas du tracé et le plus élevé. La montée vers le virage 1, avec sa pente de 16,2%, offre l’un des plus beaux points de vue aux spectateurs.

Batailles de rues

Batailles de rues
2/10

Photo de: Williams F1

Durant huit ans, de 1976 à 1983, les Américains ont eu droit à deux courses de Formule 1 chaque année. Le GP des États-Unis Ouest était disputé dans les rues de Long Beach tandis que celui de l’Est était organisé sur le circuit de Watkins Glen. Sur cette photo, on aperçoit Alan Jones aux commandes de la Williams FW06 lors du Grand Prix de Long Beach de 1978.

Le record à Senna et à Schumacher

Le record à Senna et à Schumacher
3/10

Photo de: WRI2

Ayrton Senna (photo) et Michael Schumacher détiennent le record du plus grand nombre de victoires en F1 en sol américain avec cinq chacun. Lewis Hamilton en possède quatre, tandis que Jim Clark et Graham Hill se sont imposés à trois reprises.

Mario Andretti

Mario Andretti
4/10

Photo de: Autocourse

Les pilotes américains ont remporté 33 victoires en Formule 1. Mario Andretti, aux commandes de sa Lotus-Ford, a remporté le Grand Prix des États-Unis Ouest en 1977 dans les rues de Long Beach. Un an plus tard, il fut couronné champion du monde.

Gilles Villeneuve

Gilles Villeneuve
5/10

Photo de: David Phipps

En 1979, le Québécois Gilles Villeneuve décroche la victoire aux États-Unis dans les rues de Long Beach aux commandes de sa Ferrari 312 T4. Au cours de l’automne de la même année, il répète son exploit en gagnant le second Grand Prix des États-Unis organisé sur le magnifique circuit de Watkins Glen.

Dans la ville de l’automobile

Dans la ville de l’automobile
6/10

Photo de: Williams F1

La Formule 1 a visité plusieurs circuits à travers les États-Unis avant de s’établir au COTA à Austin : Sebring (1959), Riverside (1960), Watkins Glen (1961-80), Long Beach (1976-83), Détroit (1982-88), Phoenix (1989-91), Las Vegas (1981-82), Dallas (1984) et Indianapolis (2000-07). La photo montre Keke Rosberg au volant de la Williams FW10-Honda qui s’apprête à prendre la piste du circuit urbain de Détroit en 1985.

Six au départ

Six au départ
7/10

Photo de: XPB Images

En 2005, le Grand Prix est disputé à Indianapolis. Les pneus Michelin ont du mal à encaisser les contraintes du virage rapide de l’ovale. Devant le refus d’installer une chicane avant ce virage pour ralentir les bolides, les voitures qui disposent des pneus Michelin effectuent le tour de chauffe puis sont rentrées aux stands. Seules six voitures, les Ferrari, les Jordan et les Minardi, prennent le départ devant une foule furieuse.

Un premier départ en Grand Prix

Un premier départ en Grand Prix
8/10

Photo de: XPB Images

Lors du l’édition de 2007, un tout jeune Sebastian Vettel, âgé de 19 ans, dispute son tout premier Grand Prix au volant d’une BMW Sauber. L’Allemand remplace Robert Kubica, qui a été victime d’un gros crash au Canada. Vettel se qualifie en 7e place et termine 8e.

En sens inverse

En sens inverse
9/10

Photo de: XPB Images

Le Circuit des Amériques est l’un des quatre tracés de la Formule 1 à tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Les autres sont Singapour, Interlagos au Brésil et Abu Dhabi.

Rossi, le dernier

Rossi, le dernier
10/10

Photo de: XPB Images

Alexander Rossi a été le dernier pilote américain à courir en Grand Prix. L’an dernier, Rossi a disputé cinq des sept dernières épreuves de la saison au volant d’une Manor à moteur Ferrari. Cette année, ayant quitté la F1 pour courir en série IndyCar, il a remporté la prestigieuse course de l’Indy 500.

Prochain article Formule 1
Lewis Hamilton sera dans Call of Duty : Infinite Warfare

Previous article

Lewis Hamilton sera dans Call of Duty : Infinite Warfare

Next article

Soleil et chaleur sont attendus à Austin

Soleil et chaleur sont attendus à Austin

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Lieu Circuit of the Americas
Type d'article Diaporama