2014, un intérim en F1 réussi pour Lotterer

La saison 2014 a été un succès pour André Lotterer

La saison 2014 a été un succès pour André Lotterer. À l’âge de trente-trois ans, le pilote allemand a remporté les 24 Heures du Mans pour la troisième fois de sa carrière et s’est classé deuxième du Championnat du Monde d’Endurance, avec ses coéquipiers Benoît Tréluyer et Marcel Fässler. Il a également fini sur le podium du championnat de Super Formula avec deux victoires en huit épreuves disputées.

Cependant, l’année de Lotterer a également été marquée par une apparition en Formule 1, au Grand Prix de Belgique. Ses liens avec Colin Kolles, conseiller de l’écurie Caterham à partir du mois de juillet, ont joué un grand rôle dans cette opportunité : c’est dans l’équipe de Kolles que Lotterer a fait ses débuts aux 24 Heures du Mans, en 2009.

Ses performances à Spa-Francorchamps, sur un circuit qu’il connaît bien, sont impressionnantes : dès la première séance d’essais libres, il est plus rapide que Marcus Ericsson, tandis que l’après-midi, il n’échoue qu’à quelques centièmes de son coéquipier suédois. En qualifications, sous la pluie, l'Allemand signe le 21e temps… avec une seconde d’avance sur Ericsson !

Malheureusement, Lotterer subit un problème mécanique dès le début de la course et est contraint à l'abandon au deuxième tour. Il aura l’opportunité de participer à un autre Grand Prix, à Monza, mais refusera à cause de la nécessité pour lui de céder son volant lors de la première séance d’essais libres. Il refusera à nouveau pour Abu Dhabi, forçant l’équipe à faire revenir Kamui Kobayashi au volant. Peu importe : son intérim spadois fut réussi.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes André Lotterer , Marcel Fässler , Benoit Tréluyer , Kamui Kobayashi , Colin Kolles , Marcus Ericsson
Type d'article Actualités