300 km synonymes de SuperLicence pour Ericsson

Marcus Ericsson pourra se satisfaire ce soir d’être détenteur de la SuperLicence, titre indispensable à tout pilote pour pouvoir prendre le départ d’un Grand Prix de Formule 1 ! Le nouveau titulaire Caterham a en effet bouclé les 300 kilomètres...

Marcus Ericsson pourra se satisfaire ce soir d’être détenteur de la SuperLicence, titre indispensable à tout pilote pour pouvoir prendre le départ d’un Grand Prix de Formule 1 ! Le nouveau titulaire Caterham a en effet bouclé les 300 kilomètres indispensables à l’obtention du titre d’accès à la F1, aujourd’hui, grâce à un total de 98 tours bouclés sur le tracé de Bahreïn.

Une performance d’autant plus satisfaisante pour Caterham que le team est une nouvelle fois le client Renault ayant le plus roulé, Lotus et Red Bull ne signant respectivement que 26 et 28 tours, tandis que Toro Rosso s’acquittait d’un programme de 57 tours aujourd’hui.

« Je suis satisfait de la façon dont ma première journée en piste à Bahreïn s’est déroulée », se réjouit le rookie. « 98 tours, c’est évidemment une très bonne nouvelle en termes de fiabilité, et cela signifie également que j’ai franchi les 300 kilomètres dont j’avais besoin pour pouvoir obtenir la SuperLicence. Les gars ont travaillé vraiment dur aujourd’hui et nous n’avons globalement pas eu de problèmes. On a pu simplement suivre le programme et c’était notre principal objectif du jour ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Marcus Ericsson
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités