70% des ressources de Renault sur le V6 2014

Pour ne pas perdre de vue les prochaines grandes échéances techniques qui bouleverseront la donne dans quelques saisons, les teams et manufacturiers anticipent le développement des éléments sur lesquels une anticipation est possible

Pour ne pas perdre de vue les prochaines grandes échéances techniques qui bouleverseront la donne dans quelques saisons, les teams et manufacturiers anticipent le développement des éléments sur lesquels une anticipation est possible. Avec l’introduction d’une motorisation V6 obligatoire en F1 à partir de 2014, il convient de commencer à travailler dur, le motoriste PURE dédiant déjà d’importantes ressources pour proposer un bloc compétitif et abordable, pour grignoter sur les parts de marché F1 de Cothworth, Mercedes-Benz, Ferrari et Renault.

Du côté de Renault, 70% du temps de développement est déjà consacré au V6 Turbo, comme le révèle Jean-François Caubet au magazine Auto Bild.

Aujourd’hui, nous sommes à 70% de notre temps sur le nouveau moteur. L’an prochain, ce sera à 100%. En 2014, le KERS sera partie intégrante du moteur”, explique-il ainsi.

Red Bull utilisera donc en 2014 non seulement notre moteur mais l’ensemble de notre chaîne de propulsion”, précise Caubet.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités