A Monaco, un peu de chance ne ferait pas de mal à McLaren

Le bilan comptable de McLaren n’a pas évolué depuis le Grand Prix de Malaisie, au grand dam d’Eric Boullier, Directeur Sportif de l’équipe

Le bilan comptable de McLaren n’a pas évolué depuis le Grand Prix de Malaisie, au grand dam d’Eric Boullier, Directeur Sportif de l’équipe. A Monaco, Grand Prix le plus médiatisé de la saison, le team se doit d’apporter de l’espoir à ses commanditaires et ses fans. Des points sont attendus par le team, qui a besoin de se rassurer et de confirmer que les gros efforts réalisés pour apporter des évolutions importantes de course en course se matérialisent par des résultats en piste.

« Les trois derniers weekends de course ont été difficiles pour nous, mais toute l’équipe travaille à bloc pour progresser », explique Eric Boullier.

« Bien que nos pilotes arrivent avec des angles différents - Jenson est un vainqueur et Kevin vit sa première à Monaco-, tous deux ont à cœur de montrer ce dont ils sont capables ce weekend. Monaco est toujours un peu unique ; un circuit sur lequel l’on peut parfois réaliser plus que ce que l’on peut sur des tracés plus conventionnels. Comme dans un casino, on peut parfois repartir les mains pleines si l’on a de la chance ».

C’est d’ailleurs sur ce dernier facteur que le team admet compter ce weekend. La course pourrait être imprévisible : la nature glissante des pneus 2014 et les importants changements en termes de pilotage liés aux freins électriques et à l’importante traction provoquée par les motorisations turbo vont sans aucun doute apporter du sel au Grand Prix. Les sorties de piste pourraient faire basculer la course et les stratégies, et l’entrée en jeu de la voiture de sécurité est sérieusement à prendre en compte.

« Bien entendu, nous compterons un petit peu plus sur la chance ce weekend ! », s’amuse Boullier, dont l’équipe a plus à perdre qu’à gagner cette fois. « L’une des clés pour un bon résultat à Monaco est de bien travailler dans le garage et dans le camion d’ingénierie. Quels que soient les résultats, nos mécaniciens n’ont jamais cessé de pousser pour s’assurer que nos voitures soient bien construites, fiables et aient l’air impeccables. De même, nos ingénieurs et stratèges ont travaillé sans relâche pour s’assurer que chaque petite fraction de performance se retrouve en piste ».

Pour le moment, le team ne se concentre sur aucune course en particulier, cherchant avant tout à renverser la tendance négative prise lors des dernières courses en termes de résultats purs.

« Monaco place ses besoins uniques en termes de performance. Bien entendu, nous amenons un package spécifique à cette course - tout comme pour le Canada -. Nous travaillons tout simplement dur pour apporter des améliorations à la voiture. Nous sommes confiants à ce sujet, et espérons que cela commencera à apporter des dividendes dans le futur ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités