Abandon et coup d'arrêt pour Nico Hülkenberg

Après avoir marqué 18 points dans les trois courses qui ont précédé le Grand Prix de Hongrie, c'est un véritable coup d'arrêt qu'a connu Nico Hülkenberg dimanche sur le Hungaroring.

Onzième sur la grille de départ, le pilote Force India a pris un bel envol et s'est emparé de la sixième place, avant de prendre l'avantage sur la Red Bull de Daniil Kvyat pour rentrer dans le top 5.

Au volant d'une monoplace un peu plus modeste que celles contre lesquelles il se battait, Hülkenberg a rétrogradé au septième rang, où il se trouvait lorsqu'il a été victime de la casse de son aileron avant au 42e tour, alors qu'il résistait encore à la Red Bull de Kvyat.

"C'est dommage que nous ayons perdu l'opportunité de signer un très bon résultat," déplore l'Allemand. "Je n'ai pas pu savoir à l'avance qu'il y avait un problème avec l'aileron avant, il y a eu une grosse vibration juste avant qu'il ne casse, et après ça, je suis parti droit dans le mur. L'impact final n'était pas trop mauvais parce que cette partie de la piste est bien protégée et l'énergie a été bien absorbée."

Classements - Les championnats après Budapest

Hülkenberg est toutefois particulièrement satisfait d'avoir pu se battre contre Daniel Ricciardo et son coéquipier Daniil Kvyat, et compte bien continuer sur cette lancée après la trêve estivale.

"Avant l'accident, cela se présentait bien : j'ai pris un très bon départ et je me battais contre les Red Bull, ce qui montre le pas en avant que nous avons fait avec la voiture B. J'aborde la trêve estivale en sachant que nous sommes compétitifs et que nous pouvons connaître une bonne deuxième moitié de saison," conclut le pilote Force India, toujours neuvième au championnat, mais qui a perdu du terrain sur les pilotes Red Bull, ces derniers étant tous deux montés sur le podium.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Circuit Hungaroring
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags abandon, course, reaction