Réactions
Formule 1 GP de Hongrie

Abandon au premier virage d'un GP "plus que malheureux" pour Gasly

Pierre Gasly essuie un nouvel abandon sur le Grand Prix de Hongrie, après avoir dû immobiliser sa monoplace suite à un contact avec son équipier, lui-même victime d'une touchette au préalable.

Pierre Gasly, Alpine A523, rentre au stand avec une crevaison

Le Grand Prix de Hongrie est synonyme de grands souvenirs pour l’équipe d’Enstone : sous son appellation Renault, le tracé du Hungaroring a en effet consacré un jeune Fernando Alonso pour la première fois de sa carrière sur la première marche du podium, il y a 20 ans (2003). Sous le nom Alpine, c’est Esteban Ocon qui y a signé le seul et unique succès F1 de sa carrière à ce jour, en 2021.

Cette fois, c’est un triste souvenir qui accompagnera l’édition 2023, les deux pilotes Alpine ayant vu leur course s’achever dès le premier tour après un accrochage dans lequel Esteban Ocon et Pierre Gasly se sont trouvés impliqués.

Mise en parallèle à l’autre coup dur qu’est la confirmation de la grande forme retrouvée de McLaren, qui place Norris P2 et Oscar Piastri P5 à l’arrivée à Budapest, cette journée estivale prend une tournure décidemment bien sombre pour le team franco-anglais, qui enregistre un deuxième double abandon consécutif après Silverstone et se trouve bien seul au sixième rang du championnat du monde des constructeurs.

Lire aussi :

"Une série d'évènements"

L’histoire du GP est bien courte pour Gasly : parti depuis une lointaine quinzième position sur la grille de départ, le Normand a tiré un grand avantage en pneus tendres dans les premières dizaines de mètres menant vers la première courbe, réalisant même une petite excursion dans l’herbe bordant la piste pour bénéficier de son élan jusqu’au premier freinage. Las, alors qu’il abordait celui-ci très à l’extérieur,

"On avait pris un très bon départ ; je n’avais pas beaucoup de place donc j’ai dû passer un peu dans l’herbe mais j’étais bien positionné au freinage du premier virage. Et après, je ne sais pas si c’est Zhou ou Daniel [Ricciardo] qui a tapé dans Esteban, mais il s’est retrouvé sur moi et ça nous a cassé la voiture… C’est juste… Clairement, les choses ne s’alignent pas pour nous, mais voilà, ce sont malheureusement des choses qui se passent et il va falloir se concentrer sur Spa et vite arrêter cette série d’évènements qui nous arrivent en ce moment", a-t-il commenté avec maitrise au micro de Canal +.

"II faut continuer de travailler. Je pense qu’il n’y a personne qui est content d’être dans ces positions. On est tous des compétiteurs et on a tous envie de se bagarrer devant, mais pour l’instant on n’est pas assez performants. On l’a montré hier. Il faut que l’on arrive à trouver plus de performance et je pense que tout le monde est motivé à sortir de cette série que l’on a actuellement. On va se concentrer sur la dernière avant le break et chercher des points pour l’équipe, parce que c’est plus que malheureux de se retrouver avec les deux voitures arrêtées dès le premier tour."

Au championnat du monde des pilotes, Pierre Gasly occupe après la Hongrie la douzième position avec seize points, et voit Oscar Piastri lui passer devant ce dimanche. Le Français a inscrit deux arrivées dans les points sur les cinq dernières épreuves en date, à chaque fois au dixième rang.

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Verstappen ne laisse aucun point en route avec le meilleur tour
Article suivant Championnat - Verstappen avec plus de 100 pts d'avance, Alpine dévisse

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse